Vainqueur logiquement des Tunisiens d’Hammamet, Montpellier échoue face au Barça en demi-finale du mondial des clubs (30-37). Dans le coup pendant les trois quarts de la rencontre, les Montpelliérains lâchent malheureusement l’affaire au cours du dernier quart d’heure pour laisser les Catalans le soin de creuser l’écart. La grande finale de ce Super Globe mettra aux prises le champion d’Espagne aux Allemands de Berlin.

Handball-Montpellier-Barcelone-SG-2018

Une belle montée en puissance dans ce Super Globe de Doha pour le MHB qui après une bonne mise en bouche au stade des quarts de finale (victoire devant Hammamet 31-22) retrouvait ce mercredi Barcelone pour une place en finale. On pouvait noter le grand retour de l’Argentin Diego Simonet mais utilisé avec parcimonie tandis que Vincent Gérard n’était pas présent du voyage au Qatar. Ajoutons à cela les absences des tauliers Guigou et Truchanovicius et la présence du jeune gardien Rubens Pierre comme doublure de Nikola Portner.

En face les Catalans et leurs forces vives bien de chez nous (Mem, Fabregas, Sorhaindo et N’Guessan) vont devoir s’employer face au culot des Héraultais et d’un Melvyn Richardson (10 buts) de feu. Résultat le champion d’Europe mène la danse en première période (17-14) et se pouvait d’enfoncer le clou mais au repos le Barça recolle en ne comptant plus qu’une courte tête de retard (18-19). Montpellier ne laisse pas ses bonnes intentions aux vestiaires et regarde son adversaire les yeux dans les yeux (27-27, 45’). Puis ce fut la panique à bord tandis que chez le champion d’Espagne on sortait l’artillerie lourde avec Dika Mem (6 buts), Timothey N’Guessan (7 sans oublier) le Danois Mortensen (7) ou le jeune talent Aleix Gomez (6). Dès lors cette demi-finale devient à sens unique et quelques échecs sur le portier Möller en terminent avec les espoirs du MHB qui doit s’incliner de 7 longueurs (30-37), non sans avoir tout donné avant cet écart qui ne reflète pas forcément la prestation des hommes de Patrice Canayer.

Pour finir sur une bonne note, la petite finale au programme face à l’équipe d’Al Saad (Qatar) battue par le Füchse Berlin dans l’autre demi-finale (26-20). Les Berlinois retrouvent Barcelone pour une finale qui espérons le, tienne ses promesses vu la belle somme que va toucher le vainqueur potentiel !

Sébastien Ribstein pour Hand Day