Le leader de la saison régulière et son dauphin se retrouvent ce dimanche du côté de Saint-Brieuc pour le titre de champion de France. Chartres déjà assuré de retrouver l’élite au terme de cette saison sera donc rejoint par Créteil et ces deux formations vont s’affronter pour un titre certes honorifique mais avec l’envie de conclure cette saison de la meilleure manière qui soit.

handball-Sergey-Onufriyenko-Chartres-2018-2019

 

Chartres en finale, Massy la tête haute

En début d’après-midi la première demi-finale opposait Chartres, et Massy, du côté de Saint Brieuc qui organisait ce premier Final 4 de l’histoire de la Proligue. Les Euréliens débutent mieux cette partie en creusant un écart de 3 buts (4-1) à la 11ème minute. En face les Franciliens ne se laissent pas abattre et profitent des nombreuses pertes de balles de leur adversaire, pour recoller au score à la 20ème minute (7-7). C’est une première mi-temps plutôt équilibrée entre les deux équipes, avec une légère avance à la mi-temps pour les futures pensionnaires de Lidl Starligue (11-10),

Au retour des vestiaires, les Chartrains profitent des maladresses massicoises pour creuser l’écart (16-11), malgré les efforts de l’intenable Luka Brkljacic (9 buts).  L’écart était déjà conséquent, et l’on pouvait penser que Chartres avait fait le plus difficile. Mais c’était sans compter sur la hargne de Massy qui recollait petit à petit dans ce match en arrivant même à recoller au score à 3 minutes de la fin (24-24). Un money time qui s’annonçait donc palpitant et c’est dans les 50 dernières secondes que Chartres arrache la victoire après un but d’Onufriyenko (8) puis une double parade salvatrice de Nebojsa Grahovac le héros providentiel (26-25).

Malgré la défaite, Massy sort la tête haute de ces playoffs, tant ils ont posé des problèmes au favori de ces playoffs. Les Chartrains qui avaient déjà composté leur billet pour la Lidl Starligue se qualifient pour la finale avec un titre de champion de France en jeu.

 

Handball-Javier-Borrogan-USCHB-2018-2019

 

Créteil ne se manque pas et retrouvera Chartres

La deuxième demi-finale présentait plus d’objectifs pour les deux clubs, puisque Créteil et Dijon jouaient leurs remontées en première division. L’entame de match est plutôt en faveur des Dijonnais qui se montrent très en jambe, contre une équipe cristolienne, qui n’avait disputé la première phase les barrages. Dijon creuse un petit écart à la 9ème minute (4-1) en s’appuyant sur les parades de Wassim Helal. Mais les ciels et blancs retrouvent de l’assurance dans ce match et recollent au score (5-5). Les 30 premières minutes sont indécises entre les deux équipes qui se quittent temporairement sur un score de parité à la mi-temps (15-15).

Au retour des vestiaires, le même rythme est imposé par les deux équipes mais Créteil ne tarde pas à appuyer sur l’accélérateur en creusant un premier écart à 15 minutes de la fin (24-21), mené par un Javier Borrogran inarrêtable (13 buts). Malgré leurs efforts, les Bourguignons ne referont jamais leur retard et voient même l’écart se creuser davantage, avec une équipe francilienne, plus fraîche et plus précise. C’est sur un score sans appel que les hommes de Pierre Montorier s’imposent et décrochent donc leur ticket pour la finale, qui les opposera à Chartres (35-26)

Qui de Chartres ou de Créteil, sera champion de France ? Chartres, plus régulier sur la saison part avec une légère avance et sera favori. Rendez-vous demain à 16h, pour connaitre le grand vainqueur de cette Proligue et qui repartira de Saint-Brieuc avec le trophée et un titre.

 

Laila El Guif pour Hand Day