Paris défait à Saint-Raphaël en match avancé et la suite de cette 23ème journée propose plusieurs duels qui ne manquent pas d’attraits notamment pour la place de dauphin, la course à l’Europe mais aussi le maintien en Lidl Starligue.

Handball-Nikola-Portner-MHB-Toulouse-2018-2019

Paris battu, derby time pour Nîmes et Montpellier

On se rapproche tout doucement du clap de fin et le Paris Saint-Germain déjà assuré de son titre de champion de France ne finira pas cet exercice 2018/2019 invaincu. La faute à une équipe de Saint-Raphaël remontée à l’image de Raphaël Caucheteux autour de 14 buts face aux parisiens voir Mihai Popescu (15 arrêts) qui dans un final à suspense se taille la part du lion et l’emporte sur ses terres (33-31). Cette fois la belle copie rendue par Nedim Remili (7 buts) et Uwe Gensheimer (6) que l’on a vu évoluer sur l’aile droite ne pourra empêcher la première défaite des hommes de la capitale.

En revanche il y a toujours du suspense pour savoir qui sera le dauphin officiel du PSG à l’issue de cette saison. Nantes et Montpellier se bousculent au portillon et cette journée peut nous en dire un plus à ce sujet. Les Montpelliérains doivent clairement se méfier de leur voyage vers le Gard pour en découdre avec Nîmes qui est en forme (victoire à Nantes la journée précédente) et peu en cas de victoire au Parnasse repasser devant les Héraultais au classement ! Valentin Porte et le MHB seront-ils capables de forcer la forteresse nîmoise et son fantasque gardien Rémi Desbonnet ? La réponse ce jeudi en direct devant les caméras de beIN Sports.

 

Handball-Rock-Feliho-HBCN-2018-2019

Nantes ne doit pas se louper ! 

Le HBC Nantes conserve sa seconde place mais reste sous la menace de Montpellier (35 points chacun) et doit négocier au négocier au mieux bien entendu la venue du Pays d’Aix. Cette fois les hommes de Thierry Anti n’ont pas le choix et une victoire n’est que la seule issue possible et programmée par le coach ligérien, surtout après la dernière sortie du H toujours sur ses terres contre Nîmes. De l’autre côté Aix défait par Paris dans son Arena voit Saint-Raphaël lui passer devant et les équipiers de Aymeric Minne futur élément nantais n’auront rien à perdre donc pourquoi ne pas se refaire une santé en Loire Atlantique ? Bien sur la tâche s’annonce ardue pour le PAUC.

 

Le salut passe par une victoire pour Ivry, Cesson, Pontault et Istres

Une 8ème place pour le Fenix Toulouse qui continu sa remontée au classement et peut rester sur la dynamique en accueillant Istres toujours en course pour son salut au plus haut niveau tricolore. Même cas de figure concernant pour Pontault-Combault et Cesson-Rennes qui se retrouvent en Seine-et-Marne avec la quasi obligation de victoire pour chacun des protagonistes. Les Pontellois peuvent encore s’en sortir même si le fil est bien mince en recevant des Bretons qui espèrent bien sortir de leur spirale négative qui commence maintenant à peser sur les têtes des hommes de Christian Gaudin… Un derby à surveiller lui aussi de prêt toujours en banlieue parisienne ou Tremblay en France reçoit son voisin Ivry qui n’a pas encore validé sa présence pour cet été en 1ère division. Autant dire que si les Ivryens ont la bonne idée de s’imposer en Seine-Saint-Denis, le maintien pourrait bien être dans la poche tout en tenant compte du résultat de ses adversaires directs.

 

Les deux finalistes de la coupe de France se retrouvent avant Bercy

Enfin le choc entre Dunkerque et Chambéry peut également se montrer plus indécis que prévu entre des Dunkerquois vainqueurs dernièrement du côté d’Ivry et concentrés sur la prochaine finale de la coupe de France et des Chambériens qui surfent sur une bonne vague depuis plusieurs semaines. Une belle 5ème place pour le collectif d’Erick Mathé qui peut compter sur les Minel, Tritta, Genty, Melic et consort pour poursuivre la série et finir au mieux avec un programme assez sympathique pour terminer (déplacement à Saint-Raphaël sans oublier la réception de Nîmes).

 

Handball-Noah-Gaudin-CRMHB-2018-2019

Sébastien Ribstein pour Hand Day