Handball-Xenia-Smits-Metz-Bucarest-2018-2019

Le verdict vient de tomber avec le tirage au sort du Final 4 de Budapest et Metz croisera le fer avec l’équipe russe de Rostov. L’autre affiche mettra aux prises les Hongroises de Györ tenantes du titre et favorite sur leurs terres contre l’invité surprise de ce dernier carré les Norvégiennes du Vipers Kristiansand. Les Messines sont enfin parvenues à atteindre ce Final 4 hongrois qui se refusait depuis longtemps et iront-elles au bout du rêve ? La réponse le 12 mai prochain en terre magyar.

On connaît le futur décor du Final 4 de Budapest (11 et 12 mai) avec enfin la présence d’un club français dans le cercle fermé des demi-finalistes de cette ligue des champions féminine.

 

Metz évite Györ 

Ce sera donc les Russes de Don Rostov au menu des Messines pour une place en finale le dimanche 12 mai. Un adversaire souvent sur la route des équipes tricolores depuis ces dernières années et qui devrait être au complet avec le retour de sa perle Anna Vyakhireva après sa longue absence pour blessure. Les deux formations se sont d’ailleurs affrontées cette saison avec un bilan nettement en faveur des championnes de France (29-25 / 26-18). Si Metz reste sur une excellente dynamique dans cette compétition exception des petits couacs à Buducnost et Copenhague, la prudence reste de mise face aux joueuses d’Ambros Martin dans un match sec avec un enjeu de taille. Rostov possède une plus grande expérience en coupe d’Europe mais en arriver à ce stade et manquer une première finale européenne de son histoire serait un gâchis énorme pour les joueuses d’Emmanuel Mayonnade qui ont clairement franchis un palier cette saison et la double confrontation contre Bucarest le prouve.

 

Le petit poucet Kristiansand à l’assaut de la forteresse hongroise

La seconde demi-finale entre Györ et Kristiansand semble déséquilibrée sur le papier entre le tenant du titre dans son fief et des Scandinaves qui sont la bonne surprise de ces demi-finales. Les Hongroises n’ont pas connu la défaite jusqu’à présent mais connu deux matchs nul sans enlever aux équipières d’Amandine Leynaud sont bien entendu candidates à leur propre succession. De plus lors des confrontations directes face aux Norvégiennes, Györ remportait sa double confrontation (33-29 / 33-26). Attention aux Lunde, Sulland et autre Kristiansen qui vont tenter de bousculer et pourquoi pas faire chavirer le fier bateau magyar ? La marche sera assurément haute pour Vipers face à l’ogre hongrois.

 

Handball-Grace-Zaadi-Metz-Bucarest-2018-2019

Sébastien Ribstein pour Hand Day