Quasiment obligé d’aligner chaque semaine les exploits, le MHB sort les griffes pour prendre le meilleur sur le Meshkov Brest ce samedi soir (29-23). Une belle revanche après la défaite du match aller en Biélorussie (-3) et les champions d’Europe soignent le goal average pour le retour avec notamment une prestation défensive soignée autour d’un Vincent Gérard tout simplement “On Fire”. La suite de cette Ligue des Champions peut être assimilé à un vrai parcours du combattant mais les Montpelliérains n’ont plus rien à perdre !

Handball-Michael-Guigou-MHB-RNL

On attendait de voir la réaction des hommes de Patrice Canayer pour la reprise de la Ligue des Champions masculine avec les enjeux que l’on connaît et surtout au sortir d’une semaine médiatique agitée avec notamment ce que certains qualifient “d’affaire Guigou après ce ping-pong entre l’ailier montpelliérain et son entraîneur. Bref, le décor était planté et chacun était conscient que pour la venue des biélorusses du Meshkov Brest dans l’Hérault aucune erreur ne pouvait être permise. L’enjeu de taille avec pour débuter deux équipes qui se jaugent (4-4) avant que la défense du MHB et Vincent Gérard (20 arrêts au total) ne fassent la différence (+3) et malgré quelques déchets dans la finition, les hommes de Canayer gardent leurs nerfs jusqu’à la pause (15-11 MT).

La pression va retomber enfin côté MHB et le Meshkov en profite et sans se faire prier les Baranau, Djordjic et autre Ivan Pesic (14 arrêts) relancent l’intérêt de cette rencontre (18-18). Tout est à refaire pour Melvyn Richardson (8 buts) et ses camarades qui paient ces temps faibles coupables et au moment d’attaquer le dernier sprint il n’y a plus qu’un petit but de mieux (22-21, 50’). Heureusement la machine se remet en ordre de marche avec Gérard qui redevient la muraille de la première période et ses camarades sous l’impulsion de Michaël Guigou (4 buts) vont trouver la faille du verrou biélorusse (26-22 /29-23 SF). Il va falloir gérer la performance pendant 60 minutes lors des prochains rendez-vous face aux grosses écuries que sont les Polonais de Kielce ou le FC Barcelone mais comme Montpellier n’a plus trop le choix ce seront des matchs quitte ou double. Sans oublier que les résultats des concurrents directs auront eux aussi leur importance pour la qualification du MHB dans le top 16.

Dans les autres rencontres de ce groupe A, en milieu de semaine le Vardar Skopje s’en allait s’imposer du côté de RheinNeckar Löwen (30-27) et ce samedi le Targi Kielce a eu du fil à retordre en Suède mais l’emporte à Kristianstad (34-33). Enfin le choc du groupe voit les Hongrois de Veszprem avec 4 buts pour Kentin Mahé remporter la victoire face au FC Barcelone (29-26). Timothey N’Guessan va inscrire 4 buts et Dika Mem trouve 3 fois le chemin du but et Cédric Sorhaindo est encore en convalescence après sa blessure lors du dernier mondial (article précédent).

Handball-Vincent-Gerard-MHB

Sébastien Ribstein pour Hand Day