Voilà qui est fait avec le tirage au sort du prochain Euro masculin et l’équipe de France tombe sur la Norvège, le Portugal et la Bosnie-Herzégovine. Il va donc falloir que les Bleus sortent les crocs du côté de Trondheim pour y retrouver une Norvège qui va profiter du soutien de son public puis retrouver le Portugal qui avait donné chez lui une leçon de réalisme aux hommes de Didier Dinart. Pour finir la Bosnie-Herzégovine et qui pour la première de son histoire dans cette compétition ne doit être nullement prise à la légère.  

Handball-Michael-Guigou-France-2019

 

Au chapitre des retrouvailles, le Portugal est une nouvelle fois sur le chemin des Bleus. Dominée lors des dernières qualifications de cet Euro au Portugal (27-33), la France avait fort heureusement rectifié le tir lors du retour au Rhénus de Strasbourg (33-24) non sans avoir dû sortir l’artillerie lourde. Un handball portugais en net progrès et dont l’équipe nationale ne cesse de monter en puissance depuis plusieurs années, les tricolores sont donc prévenus ! 

 

La Norvège comme adversaire principal

Un bon test grandeur nature pour Michaël Guigou (en photo de tête) et ses camarades avant de se frotter à une Norvège qui devant son public ne peut et ne veut aucunement manquer ce rendez-vous. Jouer chez eux les Sander Sagosen, Bergerud, Myrhol, Reinkind, Tönnesen pour ne citer qu’eux n’est une mince affaire loin de là avec des récentes oppositions en Scandinavie qui avaient tourné en faveur des Norvégiens. Seulement la marge de manoeuvre est étroite avec cette nouvelle formule de 24 équipes et seulement les deux premières nations des 6 groupes qui se qualifient pour le tour principal. 

 

Enfin un adversaire de l’ex Yougoslavie avec la BosnieHerzégovine qui a validé son billet pour le tour final en se sortant d’une poule de qualification qui comprenait notamment la République Tchèque et la Biélorussie. Quelques visages connus notamment en France avec l‘ex cristolien Dejan Malinovic ou Nebojsa Grahovac (Chartres), le gardien Benjamin Buric (Flensburg-Handewitt), son frère Senjamin (Nantes) voir l’expérimenté Nikola Prce. La France affrontera les Bosniens lors de la 3ème journée et doivent bien entendu rester sur leur garde devant des Slaves capables du meilleur comme du pire. 

 

Un second tour qui s’annonce lui aussi corsé ! 

Pour la suite et espérer rejoindre le dernier carré, le tour principal pourrait lui aussi proposer du lourd avec comme adversaires potentiels le Danemark de ce cher Mikkel Hansen (en photo ci-dessous), la Suède, la Hongrie voir la Slovénie. En ce qui concerne les autres favoris au titre, on peut affirmer qu’ils sont quelque peu mieux loti avec un alléchant Espagne – Allemagne qui nous fait saliver d’avance et dans le groupe A une belle connotation balkanique avec la Croatie qui retrouve ses deux voisins Serbie et Monténégro puis la Biélorussie.

 

Handball-Mikkel-Hansen-Danemark

 

Le tirage au sort du premier tour de l’Euro masculin : 

 

  • Groupe A (Graz) : Croatie – Biélorussie – Monténégro – Serbie 

 

  • Groupe B (Vienne) : Autriche – République Tchèque – Macédoine – Ukraine

 

  • Groupe C (Trondheim) : Allemagne – Espagne – Lettonie – Pays-Bas

 

  • Groupe D (Trondheim) : Norvège – France – Portugal – Bosnie Herzégovine

 

  • Groupe E (Malmö) : Danemark – Hongrie – Islande – Russie 

 

  • Groupe F (Goteborg) : Suède – Slovénie – Suisse – Pologne 

Sébastien Ribstein pour Hand Day