Pour clôturer la saison, les finalités de coupe d’Alsace pour les nationaux avec le double succès de Strasbourg chez les masculins et les féminines. Deux finales accrochées avec toutefois la hiérarchie respectée pour l’ESSAHB chez les hommes et l’ASPTT Strasbourg chez les femmes. Maintenant place enfin aux vacances.

Handball-ESSAHB-Cernay

La ville d’Altkirch organisait les finales de cette coupe d’Alsace version 2017/2018 avec 3 rencontres au menu et une après-midi placée sous le signe de la jeunesse avec une place en championnat de France (-18 ans garçons) qui allait se décider entre le Colmar HC et l’ASPTT Mulhouse/Rixheim. Match palpitant au niveau du suspense après pourtant un premier acte à sens unique qui voyait les colmariens mener les débats (14-8). Retour en force des joueurs de l’ASPTT au retour de la pause pour finalement relancer totalement l’intérêt de cette rencontre (28-28, 54’). Dans une atmosphère électrique, le mot de la fin revient à Colmar qui garde la tête froide dans les dernières minutes pour empocher la victoire et surtout une place en championnat de France 2018/2019. Comme on le dit souvent, une victoire se joue sur des détails et ce fut le cas avec deux équipes qui ne sont pas montrées avares dans les efforts pendant une heure.

Puis place à la finale masculine qui opposait le tout nouveau promu en Proligue, l’ESSAHB opposé au Cernay/Wattwiller handball évoluant en N2. Plusieurs absents côté strasbourgeois (Martin, Portes, Bonnemberger, Skatar) et les cernéens se présentaient avec un effectif largement rajeuni mais diablement volontaire. La preuve sur le parquet altkirchois avec des débats équilibrés et surtout des attaques efficaces pour ménager le suspense malgré un break d’avance au repos en faveur des futurs pensionnaires de Proligue (16-14). Sans complexe la jeunesse du CWH rend la pareille à son adversaire par le punch des Bouhzam, Goudou, Meyer, Tschann et le gardien Bohn. En face, la formation de Bruno Boesch peut s’appuyer sur des ailiers en réussite, très adroits à la finition (Villen et Hugard) et quelques parades bien senties de Sébastien Le Goff. Un joli mano à mano qui va voir Strasbourg reprendre les commandes (29-25) et gérer les dernières tentatives d’une formation de Cernay qui va finir à une toute petite longueur (30-29). Dommage que les efforts des jeunes pousses de Milorad Davidovic n’aient pas été récompensé mais l’expérience des équipiers de Le Goff a finalement faite la différence.

Handball-Altkirch-Strasbourg

Pour conclure la soirée et en présence de Sophie Herbrecht en tribune, la finale féminine entre les locales de l’US Altkirch et l’ASPTT Strasbourg présentes cette saison dans la même poule en N1. Une fois de plus l’expérience va primer sur cette rencontre qui se solde par la victoire des strasbourgeoises qui concluent cette saison par un dernier trophée (34-30). Malgré la chaleur, les deux formations vont se livrer sans compter avec la aussi quelques cadres absentes de chaque côté mais les échanges restent équilibrés et certes les bas-rhinoises conservent toujours la tête sans pour autant distancer les locales qui restent à portée (17-15). Même scénario pour les 30 minutes suivantes avec Amélia Busuioceanu (12 buts) et la gardienne Laura Selvaggio (12 arrêts) qui tiennent le navire altkirchois et au moment de rentrer dans le fameux money time, l’ailière Lazar égalise à 28 partout. Strasbourg qui proposait un jeu collectif intéressant autour de son duo de choc Louis/Philipp place le coup de rein définitif dans ces dernières minutes. Begin par deux fois et Clémence Louis trouvent le chemin du but pour conclure cette finale par un succès de 4 longueurs devant une vaillante équipe d’Altkirch qui avec ses armes s’incline honorablement.

A Altkirch, Sébastien Ribstein pour Hand Day