L’équipe de France entre parfaitement dans ce mondial en dominant avec application et sans surprise le Nigéria (48-19). Rapidement les Bleuets ont pris les choses en main face aux Africains et vont monter d’un cran pour la suite de cette compétition avec la Corée du Sud qui s’est inclinée devant la Suède (28-34). 

Handball-Edouard-Kempf-France-Nigeria-Mondial-2019

 

La France s’applique à faire proprement le travail

Le Nigéria comme entrée en matière pour les hommes de Yohann Delattre qui se sont appliqués pour s’octroyer les commandes par un doublé de Kyllian Villeminot (4-0). Une volonté de monter les ballons après un gros travail défensif de la part des Bleuets qui dominent les débats tout en s’attachant à soigner la finition (8-1 puis 17-7). En face les Africains tentent de forcer le verrou tricolore mais sans grande réussite et c’est un premier acte maîtrisé de bout en bout qui se solde par un sympathique matelas en faveur des hommes de Delattre (26-9 MT). 

 

Un second acte dans la lignée du premier

Dans ces conditions et surtout en vue de préparer l’opposition qui se profile face aux Coréens, le coach tricolore procède à de nombreuses rotations pour donner le temps de jeu nécessaire à chacun. Si l’on déplore bien entendu les absences du pivot Hugo Brouzet (Chambéry) et de l’arrière Elohim Prandi (Nîmes), les hommes présents sur le parquet ne manquent leurs chances à l’image de l’arrière Axel Cochery (Ivry) ou du gardien Gauthier Ivah (Paris) auteur d’une excellente seconde période. On aime également passer par les ailes avec les feu follets mais diablement efficace que sont Edouard Kempf (photo de tête et élu mvp du match), Gaël Tribillon, Dylan Nahi ou Benjamin Richert qui eux aussi soignent leurs stats. Première victoire dans ce mondial des U21 pour l’équipe de France qui rend une belle copie tout en restant bien entendu mesurée par rapport à l’opposition qui lui était proposé sans faire bien entendu injure aux Nigéria qui avec ses armes a tenté de résister tant bien que mal pendant 60 minutes. Contre la Corée battue par la Suède il faudra rester vigilant face aux jeu atypique et vif proposé par les Asiatiques qui ont tenu la dragée haute aux Suédois pendant toute une mi-temps (16-16). Hélas pour les Coréens, les multiples échecs sur l’excellent portier scandinave Gustaf Banke (12 arrêts) vont peser dans la balance au final. La France est prévenue que malgré la défaite des Asiatiques ce mardi il ne faudra pas jouer les « petits bras » et garder sa concentration pendant toute l’heure de jeu. (crédit photo : IHF)

 

La feuille du match

France – Nigéria 48-19. Mi-temps : 26-9. Arbitres : Amar Konjicanin et Dino Konjicanin (Bosnie-Herzégovine). Sports Hall de Pontevedra / Vigo.

France – Ivah (10 arrêts dont 1p) et Kieffer (3 arrêts) au but ; Richert 3, Bos 2, Tribillon 8, Gaudin 3 dont 3p, Poyet 1, Villeminot 4, Nahi 4, Kempf 9 dont 2p, Damiani, Gibelin 3, Mapu 4, Dourte 2, Benhalima et Cochery 5. Entraîneur : Yohann Delattre. 

Nigéria – Solomon (9 arrêts dont 2p) et Terrumun au but ; Mohammed, Owolabi 2, Anas 1 dont 1p, Cole 1, Ataboh, Usman 5, Ibrahim, Rotibi 2, Hassan 7 dont 1p et Agada 1. Entraîneur : Shittu Olumide.

 

Handball-Noah-Gaudin-France-Nigeria-Mondial-2019

 

Les résultats du groupe B

 

  • Egypte – Australie 44-17 (MT : 21-6)
  • France – Nigéria 48-19 (MT : 26-9)
  • Suède – Corée du Sud 34-28 (MT : 16-16)

 

Au classement la France (meilleur goal average) et l’Egypte devant la Suède se partagent les premières places du groupe et ci-dessous le programme de la seconde journée de ces championnats du monde : 

  • Nigéria – Egypte (mar 15h)
  • Australie – Suède (mar 17h)
  • Corée du Sud – France (mar 19h) 

 

Pour celles et ceux qui souhaitent revoir en intégralité cette rencontre, rien de plus simple c’est par ici : 

 

Sébastien Ribstein pour Hand Day