Des hauts et des bas pour l’équipe de France qui se sort des griffes russes par un but de Kentin Mahé et un arrêt de Cyril Dumoulin (23-22). Maintenant les choses sérieuses débutent dès ce samedi pour les Bleus qui retrouvent l’Espagne pour attaquer le tour principal. Le bilan de cette dernière journée du tour préliminaire voit la Croatie, le Danemark et la Suède s’octroyer le leadership et le maximum de points. La Tunisie, l’Egypte, le Brésil et l’Islande seront également de la partie en décrochant la 3ème place de leur groupe respectif. Au chapitre des déçus on retrouve la Macédoine ou encore le Qatar.

Handball-Melvyn-Richardson-France-Russie-2019

Groupe A : La France au petit trot, l’Allemagne déroule

Un match sans enjeu au vue des résultats précédents et le succès du Brésil au moment de disputer ce France – Russie. Nikola Karabatic et Melvyn Richardson présents pour la première fois dans cette compétition pour ce dernier match. L’entame tricolore est brouillonne (0-3) avant que Vincent Gérard ne monte en température dans son but. Offensivement les Bleus trouvent sur leur chemin l’excellent Victor Kireev (14 arrêts) mais les gauchers (Porte, Richardson et Remili) trouvent la faille et Grebille égalise avant la pause (12-12). Rotations en seconde mi-temps pour Didier Dinart qui lance son banc dans le bain et la Russie va profiter des pertes de balles et des échecs français pour en remettre une couche (16-13 / 21-17, 49’). Trois buts de déficit et encore 8 minutes au chrono avant que la France recolle au score avec la rentrée de Nikola Karabatic qui amène des solutions, Kentin Mahé retrouve son efficacité et ses 3 dernières réalisations sont salutaires, Dumoulin fini le travail pour une victoire étriquée mais qui conclut ce tour préliminaire par une dernière victoire (23-22). Une journée de repos puis samedi on attaque la suite des festivités !

Direction le tour principal pour le Brésil large vainqueur de la Corée Unifiée et qui prend son billet en éliminant dans le même temps la Russie. Le tremblaysien Felipe Borges (6 buts) et les Brésiliens dominent les Coréens (18-10 MT) pour assurer tranquillement la victoire (35-26). On retrouvera les Sud-Américains au prochain tour mais avec zéro point au compteur.

L’Allemagne déjà fixée sur son sort, soigne sa dernière devant la Serbie qui va jouer crânement sa chance mais buter sur le solide rideau défensif de la Mannschaft (31-23). Silvio Heinevetter (14 arrêts) est à la parade et en fin de première période, les hommes de Prokop se détachent (16-12) puis accentuent leur domination (21-15 / 27-20 / 30-23).

Handball-Marin-Sego-Croatie-2019

Groupe B : La Croatie dompte l’Espagne, l’Islande prend son ticket

Opposition entre équipes déjà hors course et victoire pour l’honneur du Bahreïn face au Japon (23-22). Rencontre indécise entre les deux nations avant que les Japonais ne prennent une option (22-20, 56’) avant une fin de partie entièrement en faveur du Bahreïn qui inscrit un 3/0 décisif.

Autre rencontre décisive pour la qualification qui n’échappe pas à l’Islande qui dompte la Macédoine (24-22). Malheur au vaincu et les Islandais vont rester unis malgré deux buts de retard à la pause (11-13) et faire la différence au cours du money time par le but de la victoire réussi par Gunnarsson (18-16 / 20-20 / 23-21). La Macédoine craque au plus mauvais moment et les 5 réalisations du nantais Kiril Lazarov ou le gardien Ristovski (13 arrêts) n’ont hélas pas suffit.

L’un des chocs que l’on attendait avec impatience entre l’Espagne et la Croatie qui voit l’équipe aux damiers prendre le meilleur sur les champions d’Europe espagnols (23-19). On se tient pendant presque 20 minutes (7-7) puis Zlatko Horvat et le pivot Musa sont à la conclusion d’un 5/0 et la Croatie s’empare des commandes (13-10 MT). La course poursuite est lancée dès le retour des vestiaires et l’Espagne se lance dans la bataille sans être très loin (13-15 / 16-18 / 19-21), mais les efforts des Ibères ne vont pas mettre à mal des croates qui ne lâchent plus l’affaire et Horvat (8/8) puis Sipic envoient définitivement leur pays au tour principal avec le maximum de points.  

Groupe C : La Tunisie sera de la partie, derby Scandinave pour le Danemark

Erwin Feutchmann (11 buts) et le Chili terminent ce premier tour sur une bonne note en prenant le meilleur sur l’Arabie Saoudite (32-27). La différence est faite en première mi-temps pour les Chiliens largement en tête (21-13) et qui vont simplement gérer le retour des saoudiens qui ont eu le mérite de finir honorablement.

Une finale pour la 3ème place entre l’Autriche et la Tunisie avec la qualification des tunisiens au tour principal (32-27). L’enjeu était palpable et malgré un +4 au repos pour les Nord Africains (18-14), la réaction autrichienne par Frimmel (7/7, Weber (9/11) et Zeiner relance la partie (25-25, 52’). Oussama Boughanmi (9/10) va porter son pays vers la victoire dans une dernière minute de folie qui se termine par la joie tunisienne.

Le duel entre Scandinaves pour fixer le leadership de ce groupe et le succès du Danemark sur la Norvège pour conclure (30-26). Un festival signé Mikkel Hansen (14 buts), un Rasmus Lauge (7) une fois de plus très précieux et un Niklas Landin (11 arrêts) qui fait le travail pour maîtriser les affaires danoises devant le voisin norvégien. Sander Sagosen (4/11) et ses camarades vont bien réduire l’écart à 2 buts (25-27) après avoir connu un gros trou d’air (16-25), sans pouvoir prétendre renverser la mainmise de leur adversaire qui ira au tour principal en confiance.

Handball-Mikkel-Hansen-Danemark-2019

Groupe D : La Suède termine en tête, l’Egypte passe sans encombre

Match à enjeu pour l’Egypte qui ne manque pas sa chance de rejoindre le tour principal pour cette dernière face à l’Angola (33-28). Le nîmois Mohammad Sanad (6 buts) et le pivot montpelliérain Mohamed Mamdouh (5) portent les Pharaons sur les bons rails (10-4 / 19-11 / 27-20 / 31-26). Ce résultat met donc tout le monde d’accord et permet aux nord africains de passer ce premier tour.

Ce fut donc un match pour du beurre entre le Qatar et l’Argentine qui se solde sur le succès des qataris par un dernier but inscrit par Marzo (8) pour finir la tête haute mais avec des regrets pour les hommes de Valero Rivera qui doivent encore avoir en tête la défaite concédée contre l’Angola. Un coup d’accélérateur en fin de première période et le Qatar prenait les commandes (15-10) et maintenait l’écart à l’entrée des 10 dernières minutes (24-19). Pizarro et Simonet sonnent le vent de révolte qui permet aux argentins de renverser le cours du jeu (25-25) avant que Marzo n’en décide autrement.

La Suède fini proprement ce premier tour et fait le plein après avoir remporté son duel contre la Hongrie (33-30). Un nouveau duel qui va tenir en haleine le public de Copenhague avec des suédois qui prennent les devants après un premier temps fort des magyars (3-6, 15-13 / 22-20 / 27-24), sans pouvoir enfoncer le clou. Résultat il faut attendre les 5 dernières minutes et Nilsson et Wanne envoyer la Suède sur la voie du succès (32-29).

Tour Principal :

Groupe 1 : Lanxess Arena de Cologne

  • 1. Croatie (4 points)
  • 2. Allemagne (3)
  • 3. France (3)
  • 4. Espagne (2)
  • 5. Islande (0)
  • 6. Brésil (0)

Groupe 2 : Jyske Bank Boxen de Herning

  • 1. Danemark (4 points)
  • 2. Suède (4)
  • 3. Norvège (2)
  • 4. Hongrie (1)
  • 5. Egypte (1)
  • 6. Tunisie (0)

Sébastien Ribstein pour Hand Day