La Croatie et l’Espagne vont donc s’affronter pour la tête du groupe B, la Macédoine et l’Islande pour la 3ème place, Palicka assure le succès suédois face au Qatar et le suspense reste également au rendez-vous dans le groupe D pour savoir qui rejoindra les Vikings au tour principal.

Handball-Manu-Strlek-Croatie-Bahrein-2019

Groupe B : L’Islande enchaîne, la Croatie et l’Espagne pour le leadership

Tout comme contre l’Espagne, le Japon va opposer une très belle résistance mais dépose les armes devant l’Islande qui se prépare pour jouer sa qualification au tour principal contre la Macédoine ce jeudi. Un break d’avance en début de rencontre (5-2) pour les Islandais avant la réponse nippone (11-11 / 16-17 / 20-21). Aron Palmarsson et Stefan Sigurmannsson trouvent la faille et assurent à leur pays une victoire qui laisse toutes ses chances aux hommes de Gudmundsson pour la qualification (25-21).

Sans surprise avec la victoire de la Croatie face au Bahreïn (32-20) et qui annonce de la finale du groupe face à l’Espagne qui s’est détaché en seconde mi-temps pour imposer son rythme et son jeu à la Macédoine (32-21).

Dix buts d’avance au terme du premier acte (19-9) en faveur des croates et l’ailier Manu Strlek (11 buts) se montre très présent pour emmener son pays vers une victoire qui s’était rapidement dessinée. Le Bahreïn trouvait quelques solutions franches en seconde période pour ne la perdre que de 2 buts (11-13), mais la différence avait été faite bien avant. Enfin la Roja rentre aux vestiaires avec un petit but d’avance (13-12) après que la Macédoine et son artilleur Kiril Lazarov (5) n’ait proposé un beau visage face au champion d’Europe. Hélas la résistance des slaves va se heurter à Gonzalo Perez de Vargas (18 arrêts) et autour des parades du gardien du FC Barcelone, les Hispanos débutent le second acte par un 5/0 (18-12) pour ne plus lâcher l’affaire et réussir le 4/4 (21-14 / 25-18 / 31-21).

Handball-Andreas-Palicka-Suede-Qatar-2019

Groupe D : Palicka sauve la Suède, l’Egypte prend une option

Menant largement son affaire (10-6 / 17-12 / 21-16), l’Argentine se fait quelques frayeurs lorsque l’Angola recolle ne compte plus qu’une longueur de retard (20-21) avec encore un gros quart d’heure à jouer. Malgré l’absence de leur buteur Fernandez blessé, les Argentins en remettent une bonne couche par Pizarro (5) et Pablo Simonet (7) pour décrocher définitivement les Angolais (27-22 / 30-24 / 33-26).

Une belle option prise par l’Egypte pour décrocher la 3ème place qualification après le partage des points avec la Hongrie (30-30). Au classement les Pharaons repassent devant l’Argentine et la dernière journée va donc être décisive ! Un joli combat entre les deux nations qui tour à tour prennent l’avantage mais les égyptiens se montrent solidaires pour bousculer les Magyars (14-11 / 19-15 / 29-28). Privée de son gaucher Balogh, la Hongrie recolle à de nombreuses reprises (14-14 / 24-24 / 29-29) et un dernier but réussi par Mate Lekai (6/8) permet d’éviter la défaite.

Maîtrisant son sujet depuis le début de la compétition, la Suède peut réussir le carton plein dans ce premier tour après une nouvelle victoire sur le Qatar (23-22). Cette fois les Vikings vont s’employer pour se sortir des griffes des qataris qui jouent toujours une place dans le top 3. Le pivot chartrain Youssef Benali (8/11) et ses coéquipiers vont jouer chaque coup fond et pris l’avantage au repos par un but de Benali et Arnesson voit rouge pour un coup au visage (11-10). L’affaire semblait pliée pour la Suède lorsque Zachrisson et Nilsson trompent l’excellent Danijel Saric (13 arrêts) (19-17 / 23-19). Et pourtant, un triplé de ce cher Benali ramène son pays en jeu avec encore une minute au chronomètre (22-23). Saric s’interpose en face à face et le ballon d’égalisation des qataris trouve ce diable d’Andreas Palicka (14 arrêts) qui s’interpose et offre à son pays une victoire étriquée.

Sébastien Ribstein pour Hand Day