L’Allemagne valide son billet pour la demi-finale et qualifie par la même l’équipe de France. Dans l’autre groupe, la dernière journée sera décisive. Le Danemark s’est défait non sans mal de l’Egypte tandis que la Suède trébuche pour la première fois dans ce mondial contre la Norvège. Trois pays pour deux places, voilà la donne de ce groupe et les enjeux de la dernière journée.

Handball-Fabian-Wiede-Allemagne-Croatie-2019

Groupe 1 : L’Espagne en force, l’Allemagne au bout du suspense

Il n’y eu aucun suspense pour cette opposition entre l’Espagne qui retrouvait son gardien Rodrigo Corrales et le Brésil avec le large succès de la Roja (36-24). Pas de nouvel exploit pour le dunkerquois Haniel Langaro (4/9) et les Brésiliens et au quart d’heure la soirée s’annonçait compliquée (3-10). Ferran Sole (6 buts) toujours aussi virevoltant sur son aile mène l’attaque ibère, Aguinagalde et le défenseur Guardiola portent l’avance de leur pays à 6 longueurs au repos (19-13). En seconde période, Joan Canellas (5/5) se fait plaisir en attaque tout comme le jeune Aitor Arino (6) et Aleix Gomez (4). La jeune garde ibère est en forme et accentue l’avance des champions d’Europe qui finissent haut la main (27-17 / 30-22 / 36-24).

D’une pierre deux coup pour la Mannschaft qui arrive à ses fins avec une victoire au finish devant la Croatie (22-21) qui ouvre donc définitivement les portes de la demi-finale et envoi par la même l’équipe de France vers Hambourg. Dans une grosse ambiance comme depuis le début de la compétition les allemands vont connaître un coup dur avec la blessure et fin de mondial au passage pour Martin Ströbel. Privée de son meneur de jeu Luka Cindric, la Croatie ne va pas se désunir et malgré la pression du public, le parisien Luka Stepancic et ses camarades restent aux basques des germaniques (11-11 MT). En seconde mi-temps, la bande d’Uwe Gensheimer (4) semble prendre le large (18-15) avant que les Croates ne jettent leurs dernières forces dans la bataille. Marin Sego est à la parade et le duo Strlek / Vrankovic ramène à nouveau l’espoir (19-18, 54’). Une fin de match électrique, Gensheimer trouve la faille (22-20) avant la réduction de l’écart par Horvat (21-22). Une dernière décision “limite” du duo d’arbitres danois qui sanctionne la Croatie et explosion de joie allemande avec une qualification au bout du suspense et dans la douleur…

Handball-Bergerud-Norvege-Suede-2019

Groupe 2 : La Norvège se replace, le Danemark au petit trot 

Un duel entre scandinaves qui découle sur la victoire d’une Norvège qui se relance dans la course aux demi-finales au bénéfice de sa victoire sur la Suède invaincue jusque là (30-27). Un derby qui tient ses promesses avec en première période Magnus Jondal (11 buts) qui assure le spectacle côté norvégien et en seconde le parisien Sander Sagosen (7) prend le relais de son équipier. On se rend la pareille pendant un long moment avant un 3/0 en fin de mi-temps qui laisse la Norvège rejoindre son vestiaire en tête (17-14). Cette fois la Suède ne trouve plus les solutions et subi la furia adverse (15-22 / 19-24 / 21-26). Fort heureusement Andreas Palicka est présent sur sa ligne, Kim Andersson et Hampus Wanne ramènent les suédois dans le coup (27-29, 58’). Un arrêt décisif signé Bergerud et Jondal de retour pour finir le travail et laisser aux norvégiens une chance de voir les demi-finales.

Le sans faute reste toujours d’actualité pour le Danemark qui n’a pas eu la partie facile pour venir à bout d’une Egypte accrocheuse et sans complexe (26-20). Un break d’avance au repos pour les Danois (9-7) mais les Pharaons font bonne figure pendant 50 minutes (-3) avant de lâcher l’affaire. Mikkel Hansen (5 buts) et ses camarades passent une nouvelle étape et ce mecredi, il y aura bien deux scandinaves qui prendront leur ticket pour le dernier carré mais reste à savoir qui entre les 3 prétendants.

Sébastien Ribstein pour Hand Day