Enfin les Danois endossent le costume de Champion du Monde sur leurs terres et après le titre olympique de Rio, remportent le seul titre qui manquait à leur palmarès. Une victoire qui ne souffre d’aucune contestation possible après une démonstration face au voisin norvégien qui n’a jamais pu contester quoi que ce soit ce dimanche soir (31-22). Le signe indien est vaincu et contrairement à l’Euro 2014 qui se jouait également au pays, le Danemark ne commet pas deux fois la même erreur.

Handball-Danemark-champion-du-monde-2019

Une première pour le Danemark qui ne gâche pas et réussi le parcours parfait dans son mondial tandis que la Norvège après 2017 et le mondial en France échoue pour sa seconde grande finale. Les deux Nordiques vont tout d’abord se tenir dans la belle Jyske Bank Arena de Herning (3-3) avant que ne débute le spectacle danois avec Mikkel Hansen et Mads Mensah en finisseur (7-4). La Norvège recule et ne peut que constater les dégâts au repos avec un matelas confortable en faveur des équipiers de Niklas Landin (18-11).

Le trou est fait et cette finale avait déjà choisie son camp malgré les efforts de Magnus Jondal qui va donner de sa personne côté norvégien. Un Danemark facile et en force tranquille qui s’en donne à coeur joie pour le plus grand plaisir d’une salle entièrement acquise à sa cause (21-15 / 26-16 / 30-20). Un succès qui ne peut plus échapper aux hommes de Jacobsen portés par les Hansen, Landin, Mensah et autres Morten Olsen (+9). Le Danemark monte sur le toit du monde pour la première fois de son histoire (chez les masculins) et a clairement mis tout le monde d’accord pendant cette quinzaine mondiale. Il faudra donc défendre sa couronne en 2021 en Egypte où l’on retrouvera les danois en tant que tenant du titre. Pour le moment laissons savourer ce doux moment à nos camarades scandinaves qui ont mérité leur victoire et ce sacre !

Danemark – Norvège 31-22. Mi-temps : 18-11. Arbitres : Boris Milosevic et Matija Gubica (Croatie). Jyske Bank Boxen de Herning. 15 003 spectateurs.

Danemark – N.Landin (12 arrêts dont 1p) et Green (1 arrêt) au but ; M.Landin 3, Mortensen, Markussen, Lauge 4, Zachariassen 3, Svan 4, Lindberg, Mollgaard, Mensah 4, H.Toft, M.Hansen 7 dont 2p, Olsen 5, Oris 1 et Hald. Entraîneur : Nikolaj Jacobsen.

Norvège – Christensen (4 arrêts) et Bergerud (4 arrêts) au but ; Sagosen  dont 1p, Myrhol 1, Jakobsen, Overby 1, Jondal 9 dont 1p, Bjornsen 2, Gullerud, Johannessen 3, O’Sullivan, Tangen, Reinkind , Blonz, Rod 2 et E.Hansen. Entraîneur : Christian Berge.

Handball-Mikkel-Hansen-Danemark-Norvege-finale-2019

Au niveau des TQO et les JO de Tokyo ?

Ca samedi soir deux rencontres au programme et non sans enjeux avec comme objectif : décrocher un ticket pour l’organisation d’un tournoi de qualification olympique du 16 au 19 avril 2020.

L’Espagne cherche son ticket pour l’un des TQO grâce à sa victoire sur l’Egypte (36-31). Joan Canellas (9/10) et les Hispanos se sortent non sans mal de ce match décisif face aux Pharaons qui craquent en fin de partie. Ce résultat permet au champion d’Europe 2018 de prendre part au TQO qui se déroulera chez l’un des 3 demi-finalistes de ce mondial.

Pour l’Egypte il reste encore un espoir de rejoindre Tokyo mais pour cela le nîmois Mohammad Sanad et ses équipiers devront obligatoirement le prochain Championnat d’Afrique des Nations en 2020 qui se jouera en Tunisie. Seule le champion d’Afrique aura son ticket en poche !

L’autre rencontre du samedi mettait aux prises la Suède à la Croatie et les Vikings suédois sortent vainqueurs de cette bataille (34-28). Aux portes des demi-finales de ce mondial, les vices champions d’Europe scandinaves terminent proprement en dominant les Slaves. Croates et Suédois sont également candidats pour les TQO.

Il reste néanmoins encore une place directe en jeu pour le vainqueur de l’Euro masculin 2020 organisé conjointement par la Suède, la Norvège et l’Autriche.

Matchs de classement :

  • Espagne – Egypte 36-31
  • Croatie – Suède 28-34

La classement final du mondial 2019 :

  1. Danemark,
  2. Norvège,
  3. France,
  4. Allemagne,
  5. Suède,
  6. Croatie,
  7. Espagne,
  8. Egypte,
  9. Brésil,
  10. Hongrie, 
  11. Islande,
  12. Tunisie,
  13. Qatar,
  14. Russie,
  15. Macédoine,
  16. Chili,
  17. Argentine,
  18. Serbie,
  19. Autriche,
  20. Bahreïn,
  21. Arabie Saoudite,
  22. Corée Unifiée,
  23.  Angola,
  24. Japon.

Equipe type de la compétition :

  • Meilleur gardien : Niklas Landin (Danemark)
  • Meilleur ailier gauche : Magnus Jondal (Norvège)
  • Meilleur arrière gauche : Sander Sagosen (Norvège)
  • Meilleur arrière droit : Fabian Wiede (Allemagne)
  • Meilleur ailier gauche : Ferran Sole (Espagne)
  • Meilleur pivot : Bjarte Myrhol (Norvège)

Le meilleur joueur de ce mondial (mvp) est sans susprise : Mikkel Hansen (Danemark).

Sébastien Ribstein pour Hand Day