Les Bleuets terminent ces championnats du monde des U19 en Macédoine à la sixième place, après leur défaite ce dimanche après-midi devant la Hongrie. On espérait une autre issue mais les Hongrois ont dominé ce match de classement qui s’est achevé sur le score sévère de 20 à 31.

Handball-Baptiste-Damatrin-France-Hongrie-Mondial-2019-U19

 

Entame délicate pour les Minots et cavalier seul hongrois

Les Français vont mettre du temps pour entrer dans le match. Ils vont buter sur l’excellent gardien Benedek Nagy, élu meilleur homme du match. Dans le dur défensivement, et sans vraiment trouver les ressources pour contrecarrer les desseins des Magyars, la France cafouille et malgré l’égalisation de Baptiste Damatrin (5-5), la suite ne sera guère meilleure. Les Minots sont en déroute. En face, les artilleurs adverses se régalent et amènent le danger devant la cage défendue par Valentin Gouy. La France accuse un sérieux retard à la pause (9-18), avec pas mal d’interrogations en prenant le chemin du vestiaire.

 

Handball-France-Hongrie-Mondial-2019-U19

 

Des Hongrois bien inspirés

Eric Quintin apporte quelques changements à son sept de base en vue d’attaquer le second acte. Toutefois, les changements opérés et les coups tactiques tentés ne parviennent pas à garder le cap et la tempête que traverse l’équipe de France. Malgré plusieurs récupérations de balle, elle ne parvient pas à changer la donne. Le déficit atteindra jusqu’à 12 buts au cours de cette seconde période. Le bilan est sans appel, la France s’incline. Elle n’avait pas les armes aujourd’hui, éreintée, pour aspirer à mieux (20-31 SF). 

Lors du dernier Euro, les Bleuets s’étaient classés à la 7ème place.  Même si on espérait plus pour conclure ce mondial, ils ont beaucoup progressé et n’ont pas à rougir de leur compétition. Le technicien tricolore et son staff qui connaissent très bien le groupe savaient que le Mondial serait difficile. Les jeunes tricolores n’ont pas fait de la figuration, loin s’en faut. Mal embarqués lors du tour préliminaire, ils l’ont bien négocié au final, même si nul ne doute qu’ils auraient espéré davantage. Malgré la déception, légitime, nous tenons à les féliciter et à les encourager à poursuivre ce travail de longue haleine pour que cette expérience leur amène des moments qui seront plus réjouissants. Il en va ainsi de l’apprentissage du haut niveau. Le talent est bien présent mais il leur reste à gagner en maturité. On sait pouvoir compter sur la qualité du staff de l’équipe nationale et des formateurs dans les différentes structures qui les accueillent pour les aider à franchir un nouveau palier. (crédit photo : IHF / Daouda Karaboué Page Officielle)

Evolution du score

1-0 (1) 2-4 (5) 5-8 (10) 5-10 (15) 6-13 (20) 8-16 (25) 9-18 (MT) ; 11-20 (35) 13-22 (40) 15-24 (45) 17-29 (55) 20-31 (SF)

 

Pour re(voir) la rencontre entre la France et la Hongrie, rendez-vous sur le site de l’IHF au lien suivant :

 

Sébastien Ribstein pour Hand Day