Une nouvelle journée qui se déroule en plusieurs phases et avant les affiches, Nice impose son jeu à Dijon tandis que Fleury reste dans le dur. Une victoire qui fait du bien au moral pour Nantes mais en coulisses les choses bougent et on parle de changement à la tête de l’équipe Ligérienne.

Handball-Placzek-Fleury

Metz et Brest retrouvent le championnat ce mercredi après leur récente campagne européenne et des fortunes diverses (défaite des messines à Buducnost 19-23 et victoire des brestoises contre 34-26). Un long déplacement depuis le Monténégro pour Metz qui va retrouver ses Arènes contre Besançon pour une belle affiche mais surtout l’occasion de conforter un peu plus le parcours parfait depuis le début de saison.

Derrière le dauphin Brest se méfie d’un voyage vers le Var pour y retrouver Toulon St/Cyr qui attend de pied ferme les équipières d’Allison Pineau en vue d’un exploit. Certes les joueuses de Sandor Rac ne partent pas favorites face au BBH mais sont capables de se surpasser donc les Bretonnes sont prévenues.

L’OGC Nice reste pour l’heure sur le podium et sait voyager avec un déplacement parfaitement géré en Bourgogne et un net succès contre Dijon (32-22). Abdelmalek (11 buts) et la gauchère Prudhomme (6) sans oublier la gardienne serbe Colic (14 arrêts) emmènent les Aiglonnes sur la bonne voie notamment au cours du dernier quart d’heure. Julie Dazet (8 buts) et les dijonnaises tiennent le choc un long moment mais manquent de nerfs devant leur public.

Les choses bougent en coulisses et l’on apprend que la place de Frédéric Bougeant à la tête de Nantes ne tient plus qu’à un fil (cf : l’article de nos collègues de 20 minutes : https://www.20minutes.fr/nantes/2366179-20181105-nantes-coach-depart-resultats-tres-decevants-sacree-petaudiere-nahb?fbclid=IwAR2XW_f0-Nag09oVxbXEyxSbWH_hVcbrDJRsrBoIlK_KVLD9L02PDHcb2zk 

En attendant les nantaises assurent l’essentiel sous la direction de Guillaume Saurina face à Chambray (23-20). Tout ne fut de loin pas parfait avec un retard de 5 longueurs au repos pour les équipières de Camille Ayglon (8-13) avant de patienter jusqu’au money time (19-19) et inscrire un 3/0 décisif. On a évité la mauvaise blague mais cela n’enlève en rien les soucis rencontrés à l’heure actuelle un collectif que l’on annonçait en haut de tableau et qui piétine depuis le début du championnat.

On peut également évoquer ce cas de figure pour Fleury Loiret qui malgré un recrutement qui nous faisait saliver n’est pas pour le moment à la hauteur de ses ambitions. Pour exemple cette nouvelle défaite concédée du côté de Bourg de Péage (27-33). Un succès qui permet aux drômoises de rester en vie dans l’opération maintien ! Alexandra Lacrabère (9 buts) et les loiretaines tenaient bons pendant bonnes minutes (10-10) puis les accélérations signées Cindy Champion (8 buts) et Aminata Sow (4) vont avoir raison de Fleury. 

Les autres rencontres de la journée : 

  • Toulon St/Cyr – Brest (Mer 20h
  • Paris 92 – St Amand les Eaux (Mer 14h30)
  • Metz – Besançon (Mer 20h)

ps : Cette 10ème journée sera la dernière avant la pause internationale (Euro 2018) et retour du championnat fin décembre. 

Handball-Camille-Ayglon-Nantes

Sébastien Ribstein pour Hand Day