Un bilan mitigé pour nos clubs français ce week-end avec le nul concédé pour Nantes et la nouvelle défaite de Montpellier.

Handball-Cyril-Dumoulin-Nantes-Zaporozhye-2018-2019

Nantes se complique la tâche

Malgré un Cyril Dumoulin (en photo) une fois de plus excellent avec la bagatelle de 22 arrêts, le HBC Nantes doit partager les points alors que la victoire semblait acquise pour les hommes de Thierry Anti (29-29). Rageant au vue du dénouement alors que la prestation du H fut plus qu’encourageante pendant 50 minutes avant ce trou noir offensif. Celje qui cette saison accrochait plusieurs équipes dans son antre revenait comme un seul homme pour égaliser et sans les arrêts à répétition de Dumoulin, la défaite fut évitée. Un moindre mal…. Cependant on peut légitimement regretter ce passage à vide qui va sembler une éternité alors que les Delecroix (6/6) impeccable ces dernières semaines, Pechmalbec ou Claire tenaient avec bonheur l’attaque nantaise. Une fin de match totalement chaotique et heureusement que ce cher Cyril Dumoulin eu la bonne idée de ne pas faiblir dans la performance pendant une heure entière, sinon…

Handball-Melvyn-Richardson-MHB-2018-2019

Vaine course poursuite

Une nouvelle défaite pour Montpellier qui alterne la performance pour son voyage du côté de Veszprem, un adversaire qui certes a connu la défaite cette saison sur ses terres mais qui reste un sérieux candidat. Contre Veszprem emmené par Kentin Mahé (1 but) les Héraultais butent sur un Arpad Sterbik diablement efficace et qui ne laisse que peu de place aux tireurs montpelliérains. Seul Melvyn Richardson (9 buts) semble capable de tromper l’imposant gardien adverse et au terme des 30 premières minutes le MHB compte un débours de 4 longueurs (11-15). Si les projecteurs étaient fixés en première mi-temps sur Richardson, le gardien Nikola Portner va prendre le relais de son coéquipier en multipliant les arrêts. De quoi mettre du baume au coeur des hommes de Canayer qui résistent mais comptent toujours 4 à 5 buts de retard (18-13, 22-17, 25-19). Voilà donc un dernier revers pour Montpellier en 2018 et une dernière place dans ce groupe toujours sous la coupe du FC Barcelone.

Les Catalans se sont imposés au Palau Blaugrana face Meshkov Brest (41-32) avec 6 buts pour Timothey N’Guessan, 4 pour Fabregas et Mem. Succès aux forceps pour le Vardar Skopje devant le Targi Kielce (28-27) et enfin Rhein-Neckar réussi son voyage en Suède pour dominer la jeune garde de Kristianstad (32-27).

Sébastien Ribstein pour Hand Day