D’abord malmené, le MHB avec un séduisant visage en seconde période, domine les varois du SRVHB et termine sur le podium. Melvyn Richardson (mvp de cette rencontre) a sorti une copie très propre à l’instar de sa formation qui a su monter en régime au retour de la pause. 

Handball-Melvyn-Richardson-MHB

La petite finale des “déçus” de la veille entre Montpellier et Saint-Raphaël histoire de terminer proprement. Une première période assez hachée avec un temps les varois qui prennent les commandes puis les héraultais et ainsi chacun va connaître son temps fort. Le MHB sur courant alternatif qui propose des moments “propres”, mais alternent pas des séquences empruntés de quelques naïvetés défensives permettant juste avant la fin du premier acte au SRVHB de regagner son vestiaire par un avantage de 3 longueurs (16-13).

Ce rythme de sénateur s’estompe rapidement dès la reprise des débats avec une accélération montpelliéraine qui se traduit par une belle série pour permettre à Michael Guigou et ses camarades de repasser devant (35’). Saint-Raphaël reste au contact en essayant de remettre du rythme en passant notamment par son meneur de jeu Dani Sarmiento. Comme réponse, les hommes de Patrice Canayer font jouer les montés de balle rapides et surtout efficaces pour s’octroyer 3 à 4 buts d’écarts. Un dernier quart d’heure qui sert juste à confirmer le succès qui se dessine pour Montpellier et Saint-Raphaël lâche complètement prise avec les cadres qui laissent place aux joueurs du banc. Les carottes étaient cuites depuis quelques minutes déjà et Joël Da Silva l’eût parfaitement compris.

C’est avec la victoire (37-29) et une 3ème place dans ce TDC que le MHB quitte Rouen avant de retrouver Chambéry pour la nouvelle saison en Lidl Starligue tandis que le SRVHB qui certes compose sans Xavier Barachet devra mettre un bon coup de collier pour bien négocier la réception de Dunkerque.

Sébastien Ribstein pour Hand Day