Handball-OGCNice-2018-2019

Crois en toi et tu y arriveras ! L’OGC Nice Côte d’Azur Handball, 11ème budget de la Ligue Féminine de Handball, a fait sienne cette devise, avec un cœur énorme et une solidarité à toute épreuve, en décrochant la lune dans la dernière minute de jeu ! (crédit photo : Patrick Sotum)

Les Niçoises se sont battues jusque dans les derniers instants face aux « Panthères » du Fleury Loiret Handball pour accéder au dernier carré des play-offs de la LFH et décrocher, se faisant, une place européenne, historique pour le club azuréen. Elles ont pris l’ascendant de ce deuxième round, en toute fin de partie, et l’ont emporté 25 à 24, après une première manche qui s’était soldée sur un score de parité, 25 à 25, à l’issue d’une fin de match mouvementée.

Revivez les derniers instants de ce match historique pour le sport azuréen, dans cet extrait vidéo partagé sur le FB du site de l’OGC Nice Côte d’Azur.

 

OGC NICE HANDBALL. La fin du match en live, d'une qualification historique pour le handball niçois en Coupe d'Europe dans une halle des sports Charles Ehrmann en ébullition. Moments grandioses et inoubliables !!!

Publiée par Claude Mirtillo sur Mercredi 24 avril 2019

Pour continuer de rêver, les Aiglonnes devront se défaire de Brest, à l’issue d’une double confrontation dont le premier acte se tiendra ce samedi, à 18h, à la Halle Charles Ehrmann, et dont le dénouement aura lieu le week-end des 4 et 5 mai, à la Brest Arena ! Si les joueuses de la Riviera ont d’abord créé la surprise en jouant les trouble-fêtes aux avant-postes en début de saison en championnat, elles ont assis leur statut cette année, comme en témoigne leur magnifique aventure de Coupe de France qui leur a permis d’accéder au dernier carré et de tomber avec les honneurs face à Metz, ogre du handball français qui réalise sa meilleure saison ! Elles peuvent être fières du chemin parcouru et cette qualification est la confirmation de la saison époustouflante qu’elles réalisent mais surtout d’une montée en puissance progressive depuis l’arrivée du technicien macédonien, Marjan Kolev, en 2016, qui est aidé de son adjoint Claude MIRTILLO, figure passionnée, chaleureuse et attachante du handball nissart, et de Carine Bertrand, la directrice du centre de formation.

 

L’adversaire du jour, Brest, est devenu un pilier de la scène française. Malgré un recrutement qui laissait présager de sérieuses ambitions au niveau européen, le succès escompté n’a pas été au rendez-vous. Le club qui a dû faire face à quelques remous en interne a su, sous l’égide de Laurent BEZEAU, technicien aguerri qui a largement contribué à sa réussite, trouver les ressources pour rester mobilisé. A l’issue de l’exercice 2018-2019, ce dernier présentera un bilan des plus satisfaisants malgré tout. Sachant que les Rebelles ont autant de caractère que les Aiglonnes, la rencontre promet une chaude ambiance et il serait fort dommage de ne pas être aux premières loges de ce qui s’annonce comme un duel au sommet ! (crédit photo : BBH / Olivier Stephan)

Handball-BBH-2018-2019

 

La deuxième demie opposera le club de Nantes aux triple-championnes de France en titre, dans son fief de Mangin. Le club avait affiché ses ambitions et opéré de grands changements à l’abord de la saison 2018-2019. Après un début de saison délicat et un changement d’entraîneur à la mi-saison, on ressent sur les bords de la Loire un nouveau souffle, une belle énergie et une dynamique très positive, sous la houlette d’Allan Heine et de Guillaume SAURINA, son adjoint, respectivement à droite et à gauche sur la photo ci-après. (crédit : Blog Nantes Atlantique HB)

 

Handball-Allan-Heine-NAHB

Les Nantaises qui ont perdu de 4 buts hier, limitant la casse après une entame de match difficile, chez les Bisontines, ont su tirer un double profit de leur pécule de huit points acquis lors du match aller, gagné 31 à 23, à la maison, puisque, comme les Niçoises, elles valident non seulement leur ticket pour le dernier carré des play-offs, mais surtout un précieux sésame pour l’Europe la saison prochaine !

Handball-NAHB-2018-2019

En face des Roses, le collectif d’Emmanuel Mayonnade ( fin technicien extrêmement courtisé, devenu sélectionneur des Pays-Bas en février, avec les JO de Tokyo en point de mire) a rayonné tout au long de la saison à l’échelon national, avec un seul faux pas début avril, face à des Bretonnes qui ont fait preuve de réalisme dans les Arènes de Metz. Il n’aura échappé à personne que les Dragonnes ont incontestablement franchi un palier sur la scène européenne, avec une grande première pour un club féminin français, puisqu’elles prendront part au Final Four de la Ligue des Champions à Budapest ! Cette année pourrait être la leur si elles sont en capacité de faire preuve de constance et de rigueur dans les moments importants lors des rencontres qui s’annoncent. Les exigences de ce niveau de compétition sont telles que le moindre faux pas sera lourd de conséquence ! En attendant cette échéance, elles devront tout d’abord rester mobilisées face à des joueuses ligériennes capables de prendre la main pour espérer accrocher un titre de championnes de France. Elles pourront ensuite se projeter sur le Final Four qui élira domicile à Budapest les 11 et 12 mai 2019, avec une demi-finale contre Rostov dont on espère qu’elles sortiront victorieuses, pour terminer les réjouissances le 25 mai 2019, à Bercy, par une Finale de Coupe de France qui les confrontera aux Rebelles de Brest, lauréates de l’édition 2018, dans une opposition qui devient un « Classico » du paysage handballistique français, depuis le retour des Bretonnes dans l’élite !

Handball-Metz-2018-2019

Une quinzaine dont on a hâte qu’elle nous livre son verdict ! Pour les amoureux de la petite balle qui       « pègue » et pour ceux qui ne demandent qu’à découvrir le handball, on ne peut que vous enjoindre d’aller à la rencontre de ces championnes qui ne manqueront pas de vous séduire par leur talent. Vous ne serez pas déçu(e) et vous deviendrez « handict », maladie incurable, sous l’emprise de la bonne humeur, du beau jeu, du fair play et, parfois, de la mauvaise foi de bon aloi qui font l’esprit du hand. Et pour ceux qui ne peuvent se rendre sur place, les matches seront diffusés sur BeIn Sports. Le hand féminin a encore de beaux jours devant lui mais il a besoin d’être soutenu à sa juste mesure. On vous fait confiance !

Lynda Claude pour Hand Day