Une semaine chargée et pour cette 18ème journée, en tête du championnat les favoris assurent leur rang tandis que Besançon se retrouve et renoue avec la victoire. Dijon et Paris se neutralisent et ce résultat permet au JDA de grappiller une petite place. La lutte en bas de tableau reste cependant d’actualité ! Enfin Nantes confirme une fois pour toute sa présence dans les prochains playoffs.

Handball-Metz-Odense-2018-2019

Le goût de la victoire enfin retrouvé pour Besançon qui même si ce fut sur la plus petite des marges l’emporte devant Chambray (33-32). Pour le CTH il faut encore chercher des points pour décrocher la qualification en playoffs.

On coupe la poire en deux en Bourgogne avec le nul entre la JDA Dijon et Paris 92 dans une opposition qui pouvait tourner dans un sens comme dans l’autre (28-28). Une victoire dans la Drôme et de par la même l’assurance de disputer les playoffs pour Nantes qui revient de Bourg de Péage avec le sourire (24-21). Coup d’arrêt pour les Drômoises qui restaient sur 4 succès à la maison.

Un derby du Sud et le mot de la fin revient aux aiglonnes de l’OGC Nice qui ne gâche toujours pas et malgré un effectif amputés de plusieurs cadres. Succès des joueuses de Marjan Kolev dans la salle du voisin Toulon St/Cyr (27-23) avec notamment 10 buts de Mélissa Agathe. Une 3ème place au classement qui au vue de l’état de forme des niçoises à l’heure actuelle ne souffre d’aucune discussion possible.

En tête le leader Metz dans ses Arènes n’a pas traîné pour prendre le dessus et la mesure du promu St Amand les Eaux (38-20). Le temps de sortir le bleu de chauffe pour les Messines (3-6) avant de revenir tranquillement (7-7) et passer le cran au dessus (19-13 / 25-16 / 32-18). Un +18 au final qui s’apparente à du logique et qui a permis de procéder à une large revue d’effectif côté Metz et économiser les cadres avant le week-end européen qui s’approche. Côté St Amand ce genre de rendez-vous s’apparente à un match de travail surtout en vue du sprint final.

Pour finir le dauphin Brest après ces dernières semaines de disette se remet en course pour la venue de Fleury Loiret avec une belle efficacité offensive de part et d’autre (42-31). Ana Gros (10 buts) et Constance Mauny (6) en chefs de file côté BBH et après un premier quart d’heure accroché (8-8), les Bretonnes déroulent au tableau d’affichage (23-15 MT). Les 30 minutes suivantes restent toujours sous la domination des joueuses de Romain Corre et sans Allison Pineau svp (29-21 / 36-26 / 40-29).

Pour la suite des festivités, une journée qui se déroulera en deux temps pour cause notamment de Ligue des Champions ce week-end.

Le programme de la 19ème journée :

 

  • Chambray – Paris 92 (Dim 15h30)
  • Besançon – Brest (13 mars 20h)
  • Nantes – Dijon (Dim 17h)
  • Fleury – Toulon St/Cyr (Dim 17h)
  • St Amand – Bourg de Péage (Sam 20h)
  • OGC Nice – Metz (13 mars 20h30)

Sébastien Ribstein pour Hand Day