Sans surprise, le dernier carré verra les favoris se disputer une place pour la grande finale avec également le Mexique qui se glisse dans la lutte. L’Argentine sera favorite face au Mexique, tandis que le Brésil devra rester sur ses gardes face au Chili. 

Handball-Bresil-Puerto-Rico-Lima-2019

 

Suite et fin de la phase de groupes avec le plateau des demi-finales qui s’est dessiné et sans surprise, l’Argentine et le Brésil seront de la partie tout comme le Chili et le Mexique qui complètent le tableau.

 

Groupe A : Le Chili assure la qualification, l’Argentine aux forceps

Accroché pendant la quasi-totalité de la première mi-temps, le Chili s’envole juste avant la pause (17-11) pour décrocher définitivement les Etats-Unis (34-26). Autour de ses cadres tels que Rodrigo Salinas (8 buts), Ceballos (8), Erwin Feutchmann (4) et Emil Feutchmann (2), les Sud-Américains contiennent les tentatives adverses pour maintenir la pression jusqu’au buzzer. 

Dans ce groupe A, ce fut certes un brin plus compliqué pour l’Argentine mais le montpelliérain Diego Simonet (3 buts) et ses compatriotes poursuivent le sans faute après leur succès devant cuba (23-21). Les Cubains que l’on annonçait comme l’un des adversaires à prendre au sérieux voient la qualification leur passer sous le nez. Pourtant les équipiers du Dunkerquois Reinier Taboada (1 but) n’ont pas à rougir de leur prestation en tenant tête au favori de ces jeux (10-11 MT et 17-17, 48’). Hélas comme depuis le début de cette compétition, ces derniers craquent sur la fin et s’inclinent honorablement de 2 petits buts. A noter également la présence de plusieurs joueurs du championnat de France dans les rangs de cette formation de Cuba avec l’Ivryen Yoel Cuni et le Limougeaud Yosdany Rios. 

 

Groupe B : Le Brésil à sa main, le Mexique s’invite 

Pour la dernière rencontre de cette phase de groupe, le Brésil fait le job en dominant Puerto Rico dans un match à sens unique (35-26). L’occasion, côté brésilien, de procéder à une large revue d’effectif avant le sprint final pour la grande finale et la qualification directe pour Tokyo en ligne de mire. Haniel Langaro et ses camarades s’appliquent au sortir du premier quart d’heure pour placer une belle accélération (14-6) qui laisse leur adversaire sur place. La suite se résume tout simplement au cavalier seul des Auriverde pour poursuivre ce parcours sans écueil et se préparer à rencontrer le Chili.

Pour compléter le dernier carré, c’est bel et bien le Mexique qui s’empare du dernier ticket. Les voyants étaient au vert pour le portier Israel Aguilar (10 arrêts) et les siens après notamment une tonitruante entame de partie (8-0) ! Un matelas de 7 longueurs au repos (16-9) et une nouvelle série dès le retour des vestiaires (23-10, 40’). Le Pérou ne peut guère faire grand chose devant la furia adverse et cette formation mexicaine cherche avec la manière sa qualification (34-17 SF).

Le décor est planté et la bataille finale s’amorce avec comme objectif pour le vainqueur, un aller simple aux prochains JO 2020. Place au jeu et que le meilleur gagne ! (crédit photo : Confederação Brasileira de Handebol)

 

Le plateau des demi-finales

  • Brésil – Chili
  • Argentine – Mexique

 

Les matches de classement (places 5-8) :  

  • Puerto Rico – Cuba
  • Etats-Unis – Pérou

Sébastien Ribstein pour Hand Day