Suite et fin de la première journée des qualifications avec les succès de la Croatie, de la Macédoine, des Pays-Bas et de la Bosnie-Herzégovine. La surprise est venue des Bosniens qui se sont remobilisés après une situation mal embarquée pour finalement s’imposer au buzzer pour leur voyage en Biélorussie.

Handball-Belarus-Bosnie-Euro-2020

Longtemps accrochée par la Suisse, la Croatie va fort heureusement s’en sortir et faire la différence en seconde période pour aux forceps réussir son entrée dans ses qualifications (31-28). Le jeu en supériorité numérique proposé par les Helvètes notamment en première période gène les Croates et il faut plusieurs exploits personnes signés Luka Cindric (6 buts) pour ramener son pays à une petite longueur au repos (15-16). Andy Schmid (8 buts) permet à son pays de rester au contact (17-18) avant que la rencontre ne bascule définitivement en faveur du parisien Luka Stepancic (6) et des joueurs à damiers (29-25).

Dans le groupe 3, la Macédoine assure sa première pour la venue de la Turquie avec les arrêts du portier barcelonais Borko Ristovski et la patte gauche du nantais Kiril Lazarov (31-27). Solides défensivement dans un premier temps, les Turcs vont connaître quelques temps faibles dans cette partie qui vont permettre aux Macédoniens d’accélérer et prendre leurs distances (17-13 puis 23-15). Lazarov (8 buts) et Manaskov (6) remettent de l’ordre dans la maison lorsque l’écart n’était plus que de 4 longueurs (24-20) et au final la Macédoine gère son affaire avant de se rendre en Grèce pour la seconde journée.

Spectacle assuré avec sérieux par les Pays-Bas qui ne font jamais baisser pavillon et remporter haut la main leur opposition devant l’Estonie (35-25). Les Bataves vont rapidement prendre les commandes et signer un écart conséquent au repos (+7) et gérer la suite devant des Estoniens résignés et incapables de stopper l’hémorragie.

Les équipes des Balkans se portent très bien pour l’heure et confirmation de la part des Bosniens qui l’emportent en Biélorussie (30-29). La Bosnie-Herzégovine peut s’estimer chanceuse de cette victoire suite à un penalty au buzzer réussi par Nikola Prce mais les compatriotes du gardien chartrain Nebojsa Grahovac vont montrer de belles qualités morales pour revenir dans cette partie. A la pause, les Biélorusses comptaient 4 buts de mieux (16-12) avant de voir leur hôte réagir (27-27). La différence se fera en fin de match pour le plus grand bonheur des Slaves. De quoi mettre en confiance avant le choc du groupe 5 face à la République Tchèque.

Sébastien Ribstein pour Hand Day