La loi du sport reste la même pour tous et la Slovénie est sacrée chez elle championne d’Europe après sa victoire sur l’équipe de France (31-30). L’or européen dans cette catégorie se refuse toujours aux français qui peuvent cependant repartir de Celje avec l’argent autour du cou qui n’efface de loin pas la déception finale mais sans enlever à cette génération ses efforts et le parcours accomplis pendant cette quinzaine. 

Handball-Kyllian-Villeminot-France-Slovenie

La joie des slovènes se sautant de joie dans les bras coïncidait avec la déception légitime des français qui s’inclinent dans cet finale européenne (31-30). Premier titre majeur pour la Slovénie dans cette catégorie et qui conclut son Euro par cette médaille d’or devant son public venu en masse (4 000 spectateurs). Il ne faut pas négliger le parcours de nos Bleuets qui sont passés d’une entame ratée au statut de favoris de la compétition après des succès probants sur l’Allemagne, la Croatie ou l’Espagne pour ne citer qu’eux. Cela n’a hélas pas suffit pour triompher de la Slovénie chez elle dans une finale électrique ou la pression du public fut constante pendant une heure. La France pourra pester sur ses temps faibles qui ont vu les Slaves se refaire une santé et notamment revenir à flot et passer au cours du money time.

Dans l’enfer de Celje, le montpelliérain Kyllian Villeminot (photo du haut) et ses amis attaquent fort avec leurs ingrédients habituels prennent les commandes (4-1 puis 7-3). Le temps mort slovènes vont avoir chaque fois un effet salvateur avec une belle série des hommes de l’ex chambérien Jure Natek qui reviennent au score (9-9) et répondent les yeux dans les yeux aux tricolores. La France conserve une petite tête d’avance au moment de rentrer aux vestiaires mais on sentait la tension palpable entre les deux nations (16-15).

Handball-Tom-Poyet-France-Slovenie

Rebelote pendant la seconde période avec toujours des Bleuets qui poussent pour faire la différence. Le tournant de cette finale va se produire alors que Noah Gaudin donnait le +3 aux siens (26-23), un nouveau temps mort qui ramène à nouveau comme un seul homme les slovènes. Plusieurs échecs dans ce money time sur le portier adverse, un Grega Ocvirk (11 buts) qui ne manque rien tout comme Horzen et Kotar qui non seulement permettent à leur pays de recoller et de passer devant (+2). La course poursuite s’engageait et malheureusement les français viennent mourir à un petit but qui va sceller le succès d’un pays qui a bouleversé ses programmes pour diffuser en direct cette finale. Chapeau bas pour la Slovénie et merci à la France qui n’est pas montée sur la plus haute marche du podium mais qui nous a faite vibrer sur cet Euro.  

La petite finale entre les deux déçus des demi-finales se termine par la victoire de l’Allemagne qui repart bronzée de Slovénie. La Mannschaft va dominer son sujet devant le Portugal et lâcher les chevaux en seconde période. Une alerte sans conséquence lorsque les Lusitaniens vont revenir à deux petites longueurs sans empêcher le succès Germanique et une belle médaille de bronze pour finir cette quinzaine européenne (29-26).

Classement final : 1. Slovénie, 2. France, 3. Allemagne, 4. Portugal, 5. Espagne, 6. Croatie, 7. Islande, 8. Serbie, 9. Norvège, 10. Suède, 11. Hongrie, 12. Danemark, 13. Israël, 14. Roumanie, 15. Russie, 16. Pologne. Au sortir de cet Euro 2018, l’Espagne (pays organisateur) et les 11 premières nations de la compétition sont qualifiés pour les prochains mondiaux.

Au niveau des récompenses individuelles, le mvp du tournoi n’est autre que… Deux français sont nominés dans l’équipe type, l’ailier gauche Dylan Nahi du PSG Handball et le demi-centre Kyllian Villeminot de Montpellier. Ci-dessous le détail du sept d’or :

  • Meilleur gardien : Robin Paulsen (Norvège)
  • Meilleur ailier droit : Domen Novak (Slovénie)
  • Meilleur ailier gauche : Dylan Nahi (France)
  • Meilleur demi-centre : Kyllian Villeminot (France)
  • Meilleur arrière droit : Diogo Silva (Portugal)
  • Meilleur arrière gauche : Grega Ocvirk (Slovénie)
  • Meilleur pivot : Luis Frade (Portugal)

MVP du tournoi : Diogo Silva (Portugal)

Meilleur défenseur : Joshua Thiele (Allemagne)

Quelques surprises au niveau des récompenses avec surtout une grosse interrogation sur le poste de gardien. On peut se demander sérieusement, quels peuvent-être les critères de la fédération européenne dans l’attribution de cette fameuse équipe type ? Bref…

Handball-Slovenie-championne-europe-2018

Sébastien Ribstein pour Hand Day