L’équipe de France réussit parfaitement sa mission en dominant le Monténégro (25-20) pour finir proprement au second rang de son groupe. Le tour principal débutera pour les Bleues ce jeudi face au Danemark. C’est avec 2 points au compteur que les Bleues se lancent à l’assaut du dernier carré de leur Euro et ont toujours leur destin entre leurs mains.

Handball-Manon-Houette-Euro-2018

Belle montée en puissance de l’équipe de France qui après sa brillante victoire sur la Slovénie enchaîne parfaitement face au Monténégro et engrange les points avant de se préparer au tour principal qui décidera de l’avenir des Bleues dans leur Euro. Solide dans tous les secteurs, la France débute en fanfare (7-1) et reste sur ce même registre pendant la première période. Un visage séduisant pour les joueuses d’Olivier Krumbholz qui ne lâchent pas la pression sur les Monténégrines qui butent sur la défense tricolore bien en place devant Amandine Leynaud (16-8, MT). 

En seconde mi-temps réaction du Monténégro qui retrouve du punch et fait valoir ses arguments avec Radicevic (6 buts) et Mehmedovic (4) à la finition pour enfin porter la danger devant la cage tricolore. L’écart se voit réduit à 4 longueurs (21-17, 50′) avec des Slaves qui poussent et une France qui doit faire face au second souffle d’un adversaire qui se lance à corps perdu dans la bataille. Estelle Nze Minko (7) va remettre de l’ordre dans la maison par des actions payantes et de grande classe pour envoyer son pays vers une victoire sans discussion possible (25-20). L’équipe de France va donc rejoindre le tour principal avec 2 points derrière une Russie qui en compte 4 mais à égalité avec les autres prétendants aux demi-finales. Le destin des femmes de défis est donc entre leur main pour s’ouvrir le chemin vers une médaille avec au menu le Danemark ce jeudi puis la Suède et enfin la Serbie pour finir. 

Handball-Ana-Gros-Slovenie

La Slovénie termine en trombe devant la Russie 

Un match pour du « beurre » entre une Russie déjà qualifiée et une Slovénie qui tenait à finir la tête haute ce premier tour. Les Slovènes à l’image de leur buteuse Ana Gros (12 buts) vont produire un jeu séduisant et sans complexe pour progressivement prendre la mesure des championnes olympiques et s’imposer de 2 unités (29-27). Un début de match entièrement à l’avantage de Gros et ses camarades avant le réveil des filles de ce cher Trefilov et au repos, on se quittait dos à dos (13-13). C’est au retour des vestiaires que la situation va se décanter avec une Slovénie qui domine et récite une belle partition pour reprendre les commandes. Certes l’écart va rester très longtemps à deux buts mais suffisant pour faire tomber une Russie qui avait sans doute déjà la tête au tour principal. 

Sébastien Ribstein pour Hand Day