Hand Day - Passionnément handball
Championnat du Monde Handball France 2017

Retrouvons Slavisa Djukanovic qui nous donne de ses nouvelles et qui nous parle de la suite après les soucis de santé qu’à connu le gardien du PAUC. Micha pour les intimes et les amis, revient avec nous sans détour sur ces derniers mois et avec un message très fort pour les jeunes qui veulent eux aussi se lancer dans le sport de haut niveau ! 

Handball-Slavisa-Djuaknovic-micro

Micha, nous voilà 5 mois après cette épreuve, je suppose que l’on en ressort avec une philosophie de vie différente, peux-tu nous en dire plus sur ta manière de voir l’avenir ? Oui, cela fait maintenant cinq longs mois, des longs mois d’attente …. à se poser des questions sans réponse. Finalement, le verdict est tombé fin février après un test d’effort. Plus jamais le sport de haut niveau ! C’était brutal mais je m’y étais préparé, et je m’attendais à ça. Maintenant, il faut penser positivement, trouver sa place en espérant rester dans l’univers de sport et bien entendu dans le milieu du Handball.

Pour cette fin de saison, on a pu remarquer ta présence sur le terrain auprès de Jérôme Fernandez et des joueurs, comment vis-tu ce nouveau rôle et comment entrevoies-tu cette fin de saison avec le PAUC ? C’est vrai qu’être aux côtés des joueurs c’est tout nouveau pour moi mais je le vis très bien. Je m’éclate à donner des conseils à mes coéquipiers, quand ils en ont besoin et j’aide au maximum dans la mesure de mes possibilités. Etre aux côtés de Jérôme Fernandez, c’est un privilège pour moi et j’apprends beaucoup à ses côtés. Pour cette fin de saison, j’espère que l’on va continuer comme ça. On est sur le bon chemin et sur une bonne dynamique.

Ta joie et ta passion rayonnent sur le monde du handball. Ta carrière est une référence pour beaucoup. Es-tu prêt, aujourd’hui à transmettre ton savoir, ta passion soit auprès de gardiens professionnels, comme le fera Thierry Omeyer la saison prochaine avec Paris, ou bien plutôt sur les jeunes comme le fait Daouda Karaboué ? Pour l’instant, je ne peux pas vous parler de mon orientation future, car je ne sais pas. Mais, je peux vous dire que j’aimerais me diriger vers les jeunes, transmettre mon expérience et mon savoir aux jeunes gardiens. Je trouve que c’est important de partager, c’est ensemble que l’on progresse, c’est la recette de la réussite.

Handball-Slavisa-Djukanovic

En parlant de jeunesse, certains clubs sont désireux de mettre en place des académies de handball, est-il envisageable avec le PAUC de voir naître ce genre de structure ou autres modèles pour rayonner localement mais aussi avoir un vivier pour les équipes fanions du club ? Quel est ton avis sur ce sujet ? A cette question, je ne peux pas vous apporter d’éléments de réponse car je ne connais pas exactement les projets du club. Mais, je trouve que c’est une belle initiative et si Aix envisage de créer ce genre de structure, je répondrais présent si besoin est.

Souhaites-tu faire passer un message aux minots qui auraient envie de faire carrière dans le handball ? Pour les minots  » Amusez vous bien, donnez tout pour vos rêves, éclatez vous car la carrière d’un sportif est courte. Le sport c’est de la magie, de la passion mais attention, écoutez votre corps ! Le sport absolument, mais pas n’importe comment. Faites attention à vous !  » A très bientôt sur le terrain, ou à côté.

Un grand merci à « Micha » Slavisa Djukanovic pour nous avoir accordé de son temps.

Dorine Fontaine pour Hand Day