L’équipe Batave revient de Séoul avec un parcours parfait et une victoire à la Séoul Cup 2018 après deux succès face au Bahreïn et devant la Corée du Sud. Maintenant place aux vacances pour l’ex gardien de Sélestat, Bart Ravensbergen et ses compatriotes. Les Néerlandais se retrouveront pour préparer les qualifications au championnat d’Europe 2020 et ce tournoi de Séoul a permis de continuer de travailler en vue des échéances futures.

handball-Coree-Pays-Bas-2018

Un long et studieux voyage pour l’équipe masculine des Pays-Bas qui prenant le chemin de la Corée du Sud pour y disputer la Séoul Cup 2018 qui organisait deux tournois amicaux masculin et féminin. Ce sont les Oranges qui remportent cette édition 2018 après un carton plein de 4 victoires en autant de rencontres. Arrivés le 15 juin en Corée, les Hollandais ont affronté et largement dominé lors de leur entrée en matière le Bahreïn de 10 longueurs (34-24). Puis seconde journée le 20 juin qui voit à nouveau la victoire Batave dans un match un brin plus physique que la première confrontation (32-21).

Enfin pour conclure une nouvelle double confrontation cette fois face au pays hôte et ce fut une tout autre histoire face aux Coréens avec un premier acte manqué (6-13) avant le réveil des partenaires du gardien Bart Ravensbergen qui vont sonner la révolte pour finalement revenir en jeu et prendre le meilleur sur les locaux (25-24). Ce fut quasiment une physionomie identique lors de la belle avec une victoire acquise sur le fil pour les Pays-Bas dans un match serré et indécis qui voit donc le succès Batave dans cette Séoul Cup version 2018 (23-22). Puis ce fut l’heure du retour au pays et surtout des vacances avant de reprendre le chemin des pistes et de la salle. A noter que le demi-centre Luc Steins qui évolue du côté de Tremblay en France a été élu meilleur joueur du tournoi. Cette série de matchs amicaux a servi comme tremplin de préparation pour les prochaines qualifications de l’Euro masculin 2020 qui se déroulera conjointement en Suède, Norvège et Autriche. Les Hollandais devront terminer aux deux premières places de leur groupe pour prétendre accéder au tour final dans un groupe assez ouvert où l’on retrouve la Slovénie, ainsi que les deux Baltes, Lettonie et Estonie. Au mois d’octobre prochain, ce sera l’Estonie au menu des Oranges qui devront remporter cette double opposition avant notamment de croiser le fer face aux Slovènes.

Sébastien Ribstein pour Hand Day