Candidat à sa propre succession, le Vardar ne manque pas l’occasion de conserver sa couronne et remporte une fois de plus cette ligue SEHA 2018 aux dépens des croates de Zagreb en finale (26-24). Les Slovènes de Celje montent sur le podium dans la petite finale et se consolent face aux biélorusses du Meshkov. Retour sur les finales de dimanche. 

Handball-Vardar-champion-SEHA-2018

Les macédoniens du Vardar Skopje remportent une nouvelle fois ce championnat des Balkans version 2017/2018 après leur victoire en finale face au RK PPD Zagreb ce dimanche (+2). Les deux équipes vont se livrer un beau duel avec des croates qui vendent chèrement leur peau à l’image de Zlatko Horvat (8/11 au tir) pour rester au contact malgré les exploits des Cindric et autres Dibirov qui gratifient cette finale de plusieurs gestes techniques assurant le spectacle (13-14). Zagreb égalise (16-16), le Vardar repasse devant (24-20) avant de s’assurer définitivement le gain de cette liga SEHA (26-24). Une chose est certaine, les hommes de Zlatko Saracevic n’ont pas à rougeur de leur prestation surtout après la saison compliquée traversée (blessures, départs, changement d’entraîneur) mais ce dimanche les macédoniens étaient tout simplement les meilleurs et conservent donc leur couronne de champions de Balkans pour une saison de plus !

Handball-Celje-Meshkov-seha-2018

En lever de rideau, la finale des déçus des demi-finales avec un podium pour conclure en faveur du RK Celje qui sort vainqueur de ce dernier duel face au Meshkov Brest (31-28). Tout comme la grande finale, les protagonistes de cette rencontre vont se livrer corps et bien pour surmonter la déception et au terme de 30 premières minutes, Celje compte une toute petite marge sur les biélorusses (15-14). Insuffisant pour empêcher le Meshkov de bien revenir dès le retour de la pause pour un mano à mano qui voit successivement chaque équipe prendre la tête sans réellement s’assurer la mainmise. Les nombreuses parades d’Urban Lesjak (16 au total) vont avoir raison des efforts des ex soviétiques qui manquent de nerfs et de réussite au cours du money time. Domination slovène (30-26) et l’ex nantais Igor Anic s’offre tout comme ses équipiers une médaille de bronze pour bien finir ce week-end.

Sébastien Ribstein pour Hand Day