Hand Day - Passionnément handball
Championnat du Monde Handball France 2017

Au terme de la fin de cette saison régulière, place au dernier sprint qui va emmener une seconde équipe au sein de l’élite tricolore en compagnie d’Istres champion de Proligue. Alors qui de Sélestat, Chartres, Dijon ou Pontault Combault va prendre le chemin de la Starligue ?

Handball-Robin-Molinie-CMHB

Sélestat Alsace HB – Chartres Métropole HB28 – 15 mai 2017 – 20h00

Vendredi, le championnat de Proligue a pris fin en beauté. C’est une nouvelle compétition qui débute désormais pour le CMHB28 avec une première manche en terre alsacienne. Deuxièmes à l’issue de la saison régulière, les Chartrains abordent cette demi-finale avec des certitudes. La fin de saison a permis de gérer idéalement les organismes et les Euréliens sont sur une dynamique positive. De plus, les confrontations directes face à Sélestat ont été remportées par le CMHB28, même si cette troisième opposition a lieu dans un tout autre contexte. Du côté de Sélestat, les derniers résultats sont également positifs. Le cinquième de la saison régulière sait que les cartes sont redistribuées et que les positions ne veulent rien dire. Le SAHB n’a plus perdu depuis son déplacement à Chartres en avril dernier et a enchaîné trois matches nuls et une victoire. Les Alsaciens savent être constants et ne pas perdre comme en témoigne leur bilan de onze victoires, neuf scores de parité et sept défaites. A cette constance s’ajoute l’expérience alsacienne. Une expérience également présente du coté chartrain où nombreux sont les joueurs expérimentés. De plus, Chartres a tout vécu en play-offs. De la défaite en demi-finale face à Mulhouse à celle en finale à Massy, en passant par la campagne victorieuse d’il y a trois ans, Chartres a grandi à chaque fois. 

Sélestat a connu l’élite durant 22 saisons, Chartres y a goûté durant dix mois. Le CMHB28 et le SAHB souhaitent y retourner. Les deux équipes veulent la même chose et seul le vainqueur de ce duel aller-retour pourra y parvenir.

Handball-Pontault-Combault-temps-mort

UMS Pontault-Combault HB – Dijon Métropole HB – 15 mai 2017 – 20h45

Devancé au dernier moment par Dijon, Pontault recevra pour cette demi-finale, avant d’aller en Bourgogne. Dijon aborde cette demi-finale sereinement avec des résultats significatifs ces dernières semaines. Le DMH tentera de faire mieux que lors de la saison régulière (29-23) et d’ainsi conserver toutes ses chances avant de recevoir lors du match retour. Si c’est une nouvelle compétition qui débute, les oppositions passées serviront sans nul doute de repères. Contrairement à son adversaire, Pontault-Combault n’a pas idéalement préparé cette demi-finale en s’inclinant assez lourdement face à Caen. Un résultat certes décevant, mais sans importance. Le PCHB a surement déjà oublié cette ultime journée et est prêt pour ce rendez-vous. Lors de la saison régulière, Pontault a une nouvelle fois surpris bon nombre d’observateurs. Le PCHB n’a plus rien à perdre et souhaitera faire encore mieux que la saison précédente, où l’aventure avait pris fin en demi-finale face à Chartres. Du côté de Dijon, la pression peut être plus forte. L’ex-pensionnaire de LNH (devenue depuis Lidl Starligue), veut retrouver l’élite et ne pas échouer si près du but comme en 2016 où le DMH s’était incliné en finale face à Sélestat. A l’enjeu au combien important s’ajoute un paramètre de taille. Les play-offs représentent pour les deux équipes un moment particulier puisqu’il s’agit des derniers matches de leur coach. D’un côté comme de l’autre, les capitaines de bord quitteront leur équipe au terme de cette compétition. Jackson Richardson et Sébastien Quintallet souhaiteront guider leur club vers la victoire avant de relever de nouveaux défis.

Un partout, la balle au centre. Voilà le postulat de départ entre deux équipes qui souhaitent, dans un premier temps, accéder à la finale d’accession. Cette première manche au gymnase Roger-Boisramé promet un duel des plus passionnants.

Corentin Lochon pour Hand Day