La huitième journée de Proligue a vu Pontault prendre seul les commandes. Victorieux à Caen, les Franciliens sont désormais suivis par Istres qui ne s’arrête plus. Chartres, défait à Créteil complète le podium. Au sein du peloton, Sélestat et Billère ont fait une belle opération à l’extérieur, pendant que Dijon partageait les points avec Limoges. Enfin, Besançon reste dans la zone rouge suite à sa défaite à Vernon.

Handball-Micka-Robin-USCHB

JS Cherbourgeoise Manche HB – Sélestat Alsace HB – 30-34

Après son très bon résultat à Pontault, Cherbourg n’a pas confirmé face à Sélestat. Dans un duel qui s’annonçait passionnant, les deux équipes se sont livré une belle bataille durant près de vingt minutes (9’, 4-4 puis 8-8 à la 18’). Alors dos à dos avec les Normands, les visiteurs ont pris un court avantage qui s’est avéré déterminant (21’, 8-11). En effet, le JSC, emmené par Enrique Plaza-Lara (13 buts dont 6 pen), courait après le score durant tout le reste de la rencontre. Le SAHB augmentait même son avance au cours du second acte (44’, 17-23). Cherbourg réduisait l’écart en fin de match, mais s’inclinait devant son public. Au classement, les Mauves se retrouvent dixièmes à trois points de Sélestat, qui est cinquième.

Istres ouest Provence HB – Cavigal Nice Sports HB – 34-30

Face à Nice, Istres a poursuivi sa bonne dynamique. Le promu n’aura tenu qu’une seule mi-temps. Après un premier quart d’heure équilibré (13’, 7-7), les locaux prenaient les commandes (19’, 11-7). Les Niçois ne s’avouaient pas vaincus et restaient au contact avant la pause (MT, 14-12). La reprise était difficile pour les visiteurs. Istres emmené par Branko Kankaras (10 buts), s’échappait au tableau d’affichage (39’, 24-16). Nice devait constater les dégâts et parvenait à réduire l’écart seulement en toute fin de match (34-30). Grâce à ce cinquième succès consécutif, les Provençaux grimpent au deuxième rang, tandis que Nice est lanterne rouge.

Limoges HB 87 – Dijon Métropole HB – 24-24

Avec une réception de Dijon, le défi des Limougeauds s’annonçait coriace. Actuellement en difficulté, le LHB87 se devait néanmoins de réaliser une grande performance. Et les locaux ont été à la hauteur. Dans une partie très accrochée, les deux équipes ont rarement eu l’opportunité de prendre le match à leur compte. En effet, si Limoges a mené les débats de trois buts un court instant (20’, 9-6), et que Dijon a pris la main à l’aube du dernier quart d’heure (45’, 19-22), les deux clubs se sont rendus coup pour coup tout au long de la rencontre. Le match nul reflète ainsi parfaitement la physionomie de la partie. Un match nul qui permet aux locaux de quitter la dernière place et au DMH de garder le contact avec la tête du classement.

US Créteil HB – Chartres Métropole HB28 – 27-26

Deuxième faux pas consécutif pour Chartres, qui a échoué de peu à Créteil. Dans sa salle, l’USC a réalisé le coup parfait en s’imposant sur le fil. Après avoir pris par le bon bout la rencontre (8’, 4-1 puis 7-5 à la 18’), les Franciliens changeaient de côté avec quatre unités d’avance (12-8). Le CMHB28 réagissait alors (36’, 13-13), avant de prendre les rênes dans un deuxième temps (49’, 20-22 puis 24-26 à la 56’). Les Chartrains semblaient en bonne position pour l’emporter quand les locaux trouvaient les ressources pour mettre à mal leur adversaire. Cette victoire permet aux Cristoliens d’être huitièmes. Chartres, avec ce deuxième revers, cède le fauteuil de leader et chute au troisième rang. Retrouvez le résumé complet du match et les réactions après la rencontre dans notre rubrique Proligue : https://www.handday.fr/handball-proligue-j8-creteil-la-rage-de-la-victoire/

Handball-Gregoire-Detrez-CMHB28

Caen HB – UMS Pontault-Combault HB – 21-28

Dans ce choc, les Franciliens ont frappé fort. Alors que Caen avait pris le meilleur des départs (10’, 5-3), le PCHB a ensuite pris le dessus (15’, 5-7). Les Normands, confrontés à un adversaire de taille, gardaient néanmoins le contact à l’image de leur début de saison (23’, 8-10). Les Franciliens enfonçaient le clou et faisaient un peu plus plier les locaux avant de rentrer aux vestiaires (MT, 11-15). Le deuxième acte voyait Caen rester dans le match (44’, 18-21), avant de céder de nouveau du terrain (50’, 19-25 puis 19-27 à la 53’). Malgré, les 21 arrêts à 44% de Luka Arsenic, les Normands n’ont pu tenir tête à Pontault, avec un écart important à la marque. Les Franciliens ont ainsi marqué les esprits, tout en prenant seul la tête du championnat de Proligue. Pour Caen, la situation est toujours très satisfaisante avec une quatrième place.

Saint Marcel Vernon HB – Grand Besançon Doubs HB – 29-24

A domicile, Vernon a montré sa supériorité en dominant Besançon. Malgré une frayeur lors du deuxième acte, les locaux n’ont que peu été inquiétés par l’actuel treizième de Proligue. Après une entame équilibrée pour se jauger (5’, 2-2), le SMV a pris les devants (15’, 9-3). Les Bisontins, alors dépassés, restaient à distance durant un long moment (MT, 17-11 puis 19-13 à la 37’). La rencontre prenait alors une nouvelle direction avec des visiteurs faisant preuve de caractère (44’, 19-18). Le moment était capital, à seize minutes du terme, après un passage à vide des Eurois. Les locaux trouvaient alors les ressources nécessaires pour éteindre la dynamique bisontine et empêcher un bouleversement total (49’, 22-19). La fin de match était moins mouvementée pour une équipe de Vernon qui signe là une victoire importante. Le promu conserve ainsi sa neuvième position.

Grand Nancy ASPTT HB – Billère HB Pau Pyrénées – 24-27

Entre deux dynamiques, l’affrontement était intéressant. Et ce vendredi, c’est Billère, qui vivait une passe plus difficile, qui à relever la tête à l’extérieur. Face à des Nancéiens sur la pente ascendante, les visiteurs ont fait preuve de maîtrise en menant d’un bout à l’autre la rencontre. Portés par Arnaud Tabarand, auteur de 19 arrêts à 46%, les Pyrénéens ont pris les commandes rapidement avant de creuser l’écart (3’, 1-5 puis 5-11 à la 11’). Nancy, alors distancé, tournait à la pause avec quatre longueurs de retard (MT, 11-15), et voyait quelques minutes plus tard une porte s’entrouvrir pour relancer le match (34’, 14-16). Plus solide avec un portier parfait, le BHB conserver une avance suffisante pour s’imposer (43’, 18-22 puis 21-26 à la 55’) et ramener deux points de leur déplacement en Lorraine. Suite à ce résultat, Billère est septième, Nancy reste onzième.

Corentin Lochon pour Hand Day