Hand Day - Passionnément handball
Championnat du Monde Handball France 2017

Comme chaque semaine des favoris en forme, des outsiders qui s’affirment et la bataille en bas de tableau qui fait rage. Il y en a toujours pour tous les goûts et Saran prend seul la tête du classement devant Sélestat qui revient de Massy avec un excellent nul, tandis que Limoges et Dijon cartonnent devant leur public.

Handball-Selestat-Grenoble-2018-2019

Cette saison comme à chaque fois le suspense devrait battre son plein jusqu’à au bout à moins que… Pour l’heure Saran conforme ses prétentions et en bon leader se sort du piège qui l’attendait du côté de Caen (34-30). Les Normands vont longtemps tenir tête aux Saranais avant que l’expérience de Matthieu Drouhin et ses camarades ne fassent la différence. Derrière Sélestat pointe à la seconde place et revient de Massy avec le nul dans ses valises (25-25). Un gros duel entre deux prétendants à la montée et aux play-offs qui se solde sur ce score de parité alors que chaque parti pouvait l’emporter mais un Vladimir Perisic ex de la maison Massicoise n’ait la bonne idée de détourner le dernier penalty de cette rencontre qui permet aux Alsaciens de ne pas repartir bredouille.

Le podium est complété par Dijon qui ne s’est pas fait prier pour écarter de sa route le Grand Nancy un adversaire pris très au sérieux par les Bourguignons (34-27). L’écart est certes là mais la seconde mi-temps va réellement sourire aux Dijonnais qui font la différence sur tous les plans et appuient sur l’accélérateur pour laisser définitivement les Nancéiens derrière eux. Une bonne affaire tout comme celle de Limoges qui ne laisse pas passer la venue de Saint-Marcel Vernon qui avec ses absences et son courage n’a pas été capable de résister très longtemps au rouleau compresseur adverse (31-21). Romain Ternel et les Limougeauds cherchent leur 3ème succès de la saison avec un calendrier assez favorable pour le moment même si cela n’enlève en rien aux prétentions et au potentiel du LH87. Même nombre de points pour Chartres qui a parfaitement négocié son opération rachat en dominant sans concession le promu Strasbourg (35-29). Match compliqué pour les Strasbourgeois pour ce retour en Proligue et une nouvelle défaite pour Arthur Muller et ses équipiers qui vont essayer de relever la tête mais pour cela il faudra passer sur le corps de Limoges.

Coup d’arrêt pour Créteil qui après deux succès consécutifs doit partager les points sur la Côte d’Azur face au Cavigal Nice (29-29). Un nul qui permet enfin aux Niçois de remporter des points dans ce championnat après avoir pourtant été proches d’une défaite sur ses terres. De l’autre côté, les Cristoliens ont dû composer sans plusieurs cadres pour ce déplacement et maintenant la venue de Caen au Palais des Sports de Robert Oubron de Caen. Pour en finir avec cette journée, un dernier match nul qui laisse un petit goût de frustration dans la bouche de Grenoble qui pensait bien tenir sa victoire devant ses fans face à Cherbourg (29-29). Ce mano à mano d’une heure pouvait bien tomber en faveur des Normands (+4) avant le retour en force du promu qui ne peut hélas empêcher Romain Guillard d’égaliser au buzzer.

Le programme de la 5ème journée que l’on attend avec impatience :

  • Sélestat – Chartres (Ven 20h30)
  • Strasbourg – Limoges (Ven 20h30)
  • Créteil – Caen (Ven 20h30)
  • Cherbourg – Dijon (Ven 20h30)
  • Saran – Massy (Ven 20h30)
  • Saint-Marcel Vernon – Nancy (Ven 20h30)
  • Nice – Grenoble (Sam 18h)

Sébastien Ribstein pour Hand Day