Les équipes de nationales 1 vont devoir encore pousser fort quelques semaines avant la pause hivernale liée à l’Euro 2018. Il va donc falloir encore mettre un bon coup de collier dans les quatre coins de la France pour confirmer ou revenir en jeu dans les différentes poules.

Handball-Altkirch-Metz-2018-2019

Dans cette poule 1, le leader Angoulême est toujours sur la bonne vague et peut le rester un peu plus pour la venue de Pessac. Derrière Mios, Bordes, Bègles et la réserve de Mérignac se tiennent avec le même nombre de points et cette nouvelle journée va donc permettre à certains de faire la différence avec notamment un Mérignac – Mios qui pourrait tenir ses promesses.

Au niveau de la poule 2, on peut presque tenir le même discours avec une seule différence notable avec le promu Chambray II qui tient pour l’heure la tête d’affiche avec un bilan qui parle de lui même : 4 victoires en autant de rencontres. La réserve du CTH va t-elle tenir le coup ? L’avenir le dira avec un nouveau test pour la réception de Val d’Orge. Ce groupe qui compte la présence de plusieurs équipes réserves devrait voir sa situation se décanter dans les semaines qui arrivent.

Si l’on parle de réserve, on pense notamment à celle de Metz qui domine elle aussi son sujet dans la poule 3. Les équipières de Laura Portes gardent le cap tout comme Besançon qui reste aux aguets et le choc entre Messines et Bisontines vaudra son pesant d’or. En attendant ce choc, l’ESBF devrait largement pouvoir gérer la venue de Montigny les Metz tandis que Metz se rendra en région parisienne pour y retrouver l’Entente Noisy / Gagny. Pour le reste les équipes qui recevront semblent favorites (Palente, Altkirch ou Aulnay) mais la seule vérité reste celle du terrain.

Enfin dans la poule 4, celle du sud on voit toujours une réserve, celle de Bourg de Péage garder la tête devant un duo composé de Toulon St/Cyr II et Clermont qui vont d’ailleurs s’affronter ce week-end dans le Var. Un paramètre va également avoir son mot à dire dans ce groupe mais dans les autres également avec la LFH qui ferme temporairement ses portes et le renfort de certains éléments des équipe pros peuvent changer la donne. Donc à prendre en compte avant que ce championnat de N1 ne ferme lui aussi ses portes pour cause de championnat d’Europe. Pour le moment, il reste encore quelques journées avant cela et tout peut encore basculer très vite dans un sens comme dans l’autre.

Poule 1 :

  • Rochechouart – Anglet Biarritz
  • Bordes – Nantes II
  • La Roche s/Yon – Bayonne
  • Angoulême – Pessac
  • Mérignac II – Mios

Poule 2 :

  • Paris 92 II – Brest II
  • Chambray II – Val d’Orge
  • Palaiseau – Fleury les Aubrais
  • Alfortville – Colombelles
  • Le Havre II – Hazebrouck
  • Moncoutant – St Grégoire

Poule 3 :

  • Palente – Kingersheim
  • Epinal – Strasbourg
  • Besançon II – Montigny les Metz
  • Altkirch – Metz
  • Noisy Gagny II – Metz II
  • Aulnay – Dijon II

Poule 4 :

  • Aix-Bouc – Jacou-Montpellier
  • Toulouse – Frontignan
  • Nice II – Bruguières
  • Narbonne – Bourg de Péage II
  • Toulon St/Cyr II – Clermont
  • La Motte Servolex – Saint-Etienne

Sébastien Ribstein pour Hand Day