Un premier rendez-vous que la France ne gâche pas contre une Espagne qui n’a jamais abdiqué et la route des demi-finales s’ouvre un peu plus après cette belle victoire (33-30). Il reste encore deux rencontres au programme pour boucler ce tour principal avec ce dimanche l’Islande (20h30). Dans ce groupe l’Allemagne garde le cap en dominant les Islandais, les Scandinaves (Danemark et Suède) dominent toujours leur sujet dans l’autre groupe.

Handball-Nikola-Karabatic-France-Espagne

Le dernier carré se rapproche pour la France après sa belle victoire sur l’Espagne dans ce choc entre champions du monde et champions d’Europe (33-30). Cette confrontation Franco-Ibérique après la dernier en date de l’Euro masculin 2018 tombe en faveur des Bleus qui se sont sortis sans encombre de ce choc ! Pourtant il a fallu passer l’obstacle Arpad Sterbik qui depuis son entrée faisait des misères aux artilleurs tricolores. Sans compter le festival du toulousain Ferran Solé (11 buts) qui sur son aile ou sur penalty tenait le jeu offensif de la Roja.

Les arrêts aux bons moments du tandem Gérard / Dumoulin font la différence, la bonne entrée de Melvyn Richardson et son compère Dika Mem sont décisifs en seconde période lorsque la France voyait les Ibères retrouver un souffle de révolte. En première mi-temps, la relation avec Ludovic Fabregas faisait merveille sans compter un jeu offensif rondement mené par Kentin Mahé. Mis bout à bout, le jeu français retrouvait de son charme et de son efficacité pour signer ce succès qui lance un peu plus les hommes de Didier Dinart vers les demi-finales. Maintenant il faut confirmer contre l’Islande ce dimanche soir avant de retrouver la Croatie. D’ici la, on va surveiller de prêt l’attitude la Mannschaft face aux croates.

France – Espagne 33-30. Mi-temps : 17-15. Arbitres : MM. Lars Jorum et Kleven Havard (Norvège). Lanxess Arena de Cologne. 17 000 spectateurs.

France – Gérard (11 arrêts) et Dumoulin (2 arrêts) au but ; Richardson 4, Fabregas 6, Mem 6, Guigou 4 dont 3p, Remili 2, Mahé 4 dont 2p, Abalo 2, Grébille 2, N.Karabatic 1, N’Guessan 2, Dipanda, L.Karabatic, Lagarde et Porte. Entraîneurs : Didier Dinart et Guillaume Gille.

Espagne – Perez de Vargas (1 arrêt) et Sterbik (11 arrêts) au but ; Sole 11 dont 3p, A.Dujshebaev 3, R.Entrerrios 5, Sarmiento 4, Figueras 3 dont 1p, Gurbindo 1, Guardiola 1, Aguinagalde 1, Fernandez, Arino 1, Gomez, Goni, Canellas et Morros. Entraîneur : Jordi Ribera.

L’Allemagne garde le cap et reste en tête de ce groupe en compagnie des français avec sa victoire prévisible sur l’Islande (24-19). Dans une grosse ambiance, le parisien Uwe Gensheimer (5 buts) et la Mannschaft vont prendre la mesure des islandais qui avec vaillance tentent de soutenir la comparaison (6-6 / 9-9 / 14-16 / 17-20) sans succès hélas.

Handball-Jannick-Green-Danemark-Hongrie-2019

Groupe II – La Scandinavie en force

Le vent en provenance du nord souffle toujours sur ce groupe avec les victoires de la Suède et du Danemark qui continuent de dominer et la porte des demi-finales est bien ouverte. Encore un dernier petit coup de rein pour assurer le tout et ce sera une affaire pliée avant même la dernière journée. 

La Suède ne fait pas dans le détail et prend la mesure d’une Tunisie courageuse à l’image de Sanai (6/9) mais incapable de tenir le rythme mis par les Vikings pendant l’heure de jeu (35-23). Un duo Niclas Ekberg / Andreas Nilsson au top (7/7 au tir pour les deux hommes) et un solide Mikael Appelgren (15 arrêts) vont avoir raison des nord-africains. Le Danemark assure également son affaire contre la Hongrie et malgré un écart final de 3 buts, les équipiers de Mikkel Hansen (7/13) ont toujours été devant au score et sans s’affoler remportent l’opposition face aux magyars (25-22). Jannick Green (en photo) a parfaitement pris le relai de son compère Niklas Landin (0/6) et sa défense vont faire le travail pour se sortir sans ecombre et sans frayeur de cette entrée en matière dans le tour principal. 

Le tableau des matchs du dimanche : 

Groupe 1 : 

  • Brésil – Croatie (18h)
  • Islande  France (20h30)

Groupe 2 : 

  • Hongrie – Tunisie (18h)
  • Norvège – Egypte (20h30)

Sébastien Ribstein pour Hand Day