Les dés sont jetés, Paris remporte une nouvelle couronne et se voit sacré champion de France après que Montpellier ait fait les affaires parisiennes en terre nantaise ce jeudi soir 33-30. Retour sur les résultats de cette 24ème journée de Lidl Starligue avec le maintien pour Créteil qui reste au conditionnel. 
handball-Jure-Dolenec-MHB

Le PSG est devenu officiellement champion de France grâce à la victoire de Montpellier du côté de la Trocardière face à Nantes 33-30. Le match entre Saint-Raphaël et Cesson étant remis le 24 mai prochain pour cause de coupe EHF, cette affiche entre le HBC Nantes et Montpellier terminait cette semaine de championnat. Un match qui fut à la hauteur de l’événement avec le H qui se devait de gagner pour rester en course derrière Paris et un MHB qui pouvait sacrer les parisiens si succès à la Trocardière.
C’est un 3ème titre de rang pour les parisiens au sortir de cette 24ème journée de Lidl Starligue. De quoi pourvoir finir en roue libre cet exercice 2016/2017. Une salle de la Trocardière qui bien entendu affichait complet pour ce choc qui tombe donc sous la houlette des Héraultais qui malgré une entame nantaise (0-2) se réveillent par un Baptiste Bonnefond percutant et au terme d’un joli mano à mano, Montpellier mène au repos sur le score de 18-16. Le spectacle et le suspense sont toujours au programme dès le retour des équipes sur le terrain, avec plusieurs parades de Cyril Dumoulin et les buts signés Nyokas et Klein pour relancer la rencontre et permettre aux nantais de passer devant 21-20 (40’). Pertes de balle de chaque côté et surtout plusieurs occasions de gâchés par le H qui relance une nouvelle fois les hommes de Patrice Canayer avec le remuant Bingo (8/8) et le match bascule en faveur du MHB 23-21, 26-24 puis 29-26. Plusieurs fois, Nicolas Claire et ses camarades réduisent l’écart, mais Porte puis Bingo mettent fin au suspense (+3). Victoire Héraultaise en Loire Atlantique et du coup, Jure Dolenec et les montpelliérains confortent un peu plus leur place sur le podium avant de retrouver ces mêmes nantais, mais semaine prochaine en finale de la coupe de France. De la revanche dans l’air ?

handball-SAHB-CSH-2016-2017

Le Pays d’Aix se refait une santé pour la venue des gardois de l’USAM Nîmes 32-27. En tête d’une courte unité au repos (16-15), les hommes de Jérôme Fernandez vont s’offrir un second acte bien plus abouti autour des Erevik, Loesch, Konan pour l’emporter face aux nîmois. La série se poursuit pour Dunkerque qui ne fait qu’une bouchée de l’US Ivry 31-20. Une belle démonstration de la part des nordistes qui grapillent des points au classement pour rester en embuscade pour l’Europe.

Vainqueur à Cesson, Sélestat démarrait parfaitement devant Chambéry (5-1) qui faisait notamment sans Yann Genty. Egalisation savoyarde par le duo Bicanic/Panic (6-6) puis match à sens unique qui voit les hommes d’Ivica Obrvan dominer les alsaciens jusqu’au bout avec un Julien Meyer (15 arrêts) qui va se mettre en évidence contre ses ex coéquipiers. Une 5ème place pour les chambériens qui font tout faire pour la préserver. Autre formation toute proche de l’Europe, le Fenix Toulouse qui s’impose dans le Val de Marne contre l’US Créteil 29-27. De quoi donner le sourire aux joueurs de la ville rose, menés de 3 buts (22-25) avant de sortir un 8/2 et signer ce succès. Créteil doit encore chercher des points pour sauver sa tête…

Paris fait un nouveau pas de géant vers le titre avant de connaître le résultat de Nantes-Montpellier, même si ce fut par la petite porte que les hommes de la capitale vont écarter Saran 30-29. Pourtant avec un Uwe Gensheimer (10 buts) en réussite, le PSG garde la tête des débats (17-12) avant la réaction saranaise qui va sonner le public de Coubertin. Le gardien Kocic (14 arrêts) à la parade, Anic (7) et le revenant Vozab (5) mettent la défense adverse dans le dur et le promu se permet de mener au score (+1). Un but de Narcisse et Skof qui sauve par deux fois son équipe pour permettre aux parisiens de s’imposer 30-29.

 

Sébastien Ribstein pour Hand Day