Chambéry recevait Créteil, un match piège par excellence, d’un côté se jouait un espoir pour l’Europe et de l’autre un espoir de survie en D1. Les savoyards se sont fait chahutés par Créteil en s’inclinant 29-30.

handball-Mickaël-Robin-Chambéry-Créteil-2016-2017

Rappelons que Chambéry avait déjà subi un échec sur les terres cristoliennes (29-31) en tout début de saison. Une rencontre toujours compliquée pour les jaunes et noirs, d’autant que Créteil, avant dernier, jouait son maintien. Le combat s’annonce rude pour les chambériens qui d’entrée de match concèdent un 0/4, multipliants les pertes de balles et les mauvais choix offensifs. Mickaël Robin annonce la couleur, Antoine Ferrandier et Hugo Descat empilent les buts. Chambéry subit la dynamique adverse, se mettant de suite en fâcheuse posture, une habitude depuis quelque temps ! Seul dans l’arène, Johannes Marescot redonne l’espoir (2-4 à la 6ème) et Romain Briffe égalise 4-4. Le public du Phare, venu nombreux pousse, désireux de voir ses champions emballer le match. A peine entré en jeu Damir Bicanic donne le 1er avantage à Chambéry. Malheureusement, les coéquipiers d’Edin Basic ne pourront jamais prendre l’ascendant physique et mental sur les visiteurs qui en veulent plus. Créteil ne lâche rien, grâce à un Robin toujours aussi attentif. Ferrandier, en pivot, redonne l’avantage aux hommes de Mazel à la mi-temps 16-15.

handball-Julien-Meyer-Chambéry-Créteil-2016-2017

Le début de la seconde mi-temps reprend, sous les mêmes augures, on rentre dans un mano à mano, les 2 formations enchaînent les erreurs, manquent de réalisme et de lucidité pour prendre l’avantage (17-17, 19-19 puis 21-21, 45′). Il faut attendre le dernier quart d’heure pour voir Chambéry prendre les devants, Julien Meyer multiplie les arrêts, Rémi Feutrier en finesse s’ouvre le chemin des filets, Romain Briffe en puissance, encore et toujours Johannes Marescot (26-23 à la 51′ ). Le public savoyard y croit, pensant avoir fait le plus dur et voit déjà le match gagné. Mais il n’en est rien. Sur courant alternatif, les chambériens ne peuvent garder leur avantage qui fond comme neige au soleil, par Boyba Sissoko puis Antoine Ferrandier et Nino Perreira qui égalise (28-28 à la 57′). Le doute s’installe, Hugo Descat redonne l’avantage aux siens 29-28. Une dernière minute stressante dans un Phare sous le choc Damir Bicanic trouve la faille (29-29) avant de voir Christophe Mazel poser son dernier temps mort. Payant puisque Alexandru Csepreghi prend ses responsabilités, perce la défense adverse par un tir de loin en appui, offrant la victoire aux siens 30-29.

Chambéry devra vite digérer cette défaite et relever la tête avant le match de dimanche pour la ½ finale de Coupe de France face à la redoutable armada nantaise.

handball-Alexandru-Csepreghi-Chambéry-Créteil-2016-2017

Yann Genty (GB – 5/21) ; Julien Meyer (GB – 8/21) – Edin Basic (Cap – 1/1 dt 1/1 à 7m)  ; Alexandre Tritta ; Baptiste Malfondet ; Fabien Chazallet ; Marko Panic (2/6) ; Remi Feutrier (1/1) ; Romain Briffe (4/4) ; Johannes Marescot (8/10) ;Melvyn Richardson (4/5) ; Pierre Paturel (0/1) ; Grégoire Detrez ; Quentin Minel (1/2) ; Fahrudin Melic (4/11 dt 3/4 à 7m) ; Damir Bicanic (4/7). Mate Sunjic (GB) ; Mickaël Robin (GB – 13/41) – Mohamed Mokrani (Cap – 1/1) ; Geoffroy Carabasse ; Hugo Descat (7/10 dt 3/3 à 7m) ; Dejan Malinovic (2/3) ; Benjamin Richert (2/4) ; Muhamed Toromanovic (5/5) ; Guynel Pintor ; Boiba Sissoko (1/1) ; Antoine Ferrandier (2/2) ; Nuno Grillo Pereira (4/8) Alexandru Csepreghi (3/7) ; Youen Cardinal (2/3) ; Juan Castro Alvarez (1/3) ; Martin Petiot (3/3).

Ci-dessous, au micro de HandDay, les réactions des chambériens Johannes Marescot et Romain Briffe après cette défaite :

A Chambéry, Dorine Fontaine pour Hand Day

Rechercher par mot clé

U

Rechercher par rubrique

Copyright 2017 HAND DAY | Site by KORALYN KREA © Création & design - Tout droit réservés