Nouvelle désillusion à domicile pour le SAHB qui avait mille fois l’opportunité de s’imposer, mais comme à chaque fois trébuche au finish devant l’US Ivry.

handball-Sargenton-Chipurin-SAHB-USI

Que dire au sortir du revers alsacien ce mercredi soir ? Et bien dans les grandes lignes, les hommes de Christian Gaudin peuvent et c’est devenu presque symptomatique nourrir des regrets, de la frustration et tout le bataclan après cette défaite à domicile 24-25. L’US Ivry sans faire injure aux équipiers de l’excellent François-Xavier Chapon n’ont pas réalisé forcément un match des plus abouti. Seulement les gâchis alsaciens et une certaine indigence en fin de match, ont permis aux hommes de Stefanovic de chercher ce succès par un dernier arrêt de Gervelas. De quoi rager encore plus et saborder les nombreux arrêts de Sargenton ou encore les efforts des Valentin, Rahim et Savic (8 buts). Un long mano à mano qui se traduit par premier break pour les Val de Marnais (3-1) puis la réponse alsacienne (11-8) avant que les deux équipes ne se quittent à la pause atteinte avec un petit but d’avance en faveur de l’USI 13-12.

handball-Kosta-Savic-SAHB-USI

Sortie prématuré d’Elohim Prandi pour contestation (3x2min) et au tour du SAHB de progressivement imposer son jeu et semble t-il tenir “enfin” un succès tant attendu par le fidèle public sélestadien lorsque Rahim puis Valentin inscrivent le 24-21 (52’). Malheureusement le bel édifice s’écroulait une fois de plus pour aboutir à l’égalisation des visiteurs par le slovène Furlan 24-24. On s’acheminait sur ce score de parité, mais il en fut autrement avec Benjamin Bataille qui s’inflitrait et malgré un dernier temps mort, Rudy Sery trouve sur sa route Gervelas et Ivry exprime sa joie au gong final tandis que les visages alsaciens sont fermés et ce fut plus que logique au vue de ce nouveau dénouement…

Sélestat Alsace Handball – US Ivry 24-25. Mi-temps : 12-13. Arbitres : Laurent Reveret et Stevann Pichon. Centre Sportif intercommunal de Eugène Griesmar.

Sélestat Alsace Handball – Sargenton (1ère-60’ : 13 arrêts), Ravensbergen et Kriszt au but ; Jung 2, Nyembo, Valentin 2, Djeric, Gutfreund, Eudaric 1, Minel 1, Guillermin, Lenne 3, Savic 8 dont 3p, Rahim 4, Sery 2 et T.Gaudin 1. Entraîneur : Christian Gaudin.

US Ivry – Chapon (10 arrêts dont 1p) et Gervelas (5 arrêts) au but ; Vium 2 dont 2p, M.Bataille 4, Cauwenberghs, Keita 1, Prandi, Stankovic 2, Furlan 2, B.Bataille 5, Martinez 1, Chipurin 1, Del Arco 2, Badi 1, Ruiz Margaria et Brasseleur 3. Entraîneur : Rastko Stefanovic.

handball-Jure-Dolenec-MHB

Saint-Raphaël sait se montrer patient et reprenait provisoirement la 3ème place avant le match de Montpellier, au sortir de son succès sur le Fenix Toulouse 31-25. Un match que les varois ont parfaitement su gérer avec un Djukanovic qui a fait bonne garde tout comme Sarmiento (7 buts) pour prendre le large en seconde période. Cesson va croire un bon moment en ses chances de reverser Nantes en comptant sur un excellent Suty (8 buts). Malgré un superbe début de rencontre (+5) et pendant 40 minutes une belle opposition face au H (21-20), les hommes de Yérime Sylla déchantent dans les 20 dernières minutes. Butant sur un solide Siffert, les Bretons déjouent pour laisser filer leur adversaire vers la victoire et si les nantais ont dû cravacher, l’essentiel est acquis 33-27.

Enfin un partage de points entre Dunkerque et Nîmes dans une rencontre au cours de laquelle, les nordistes manquent l’opportunité de glaner des points pour prendre ses distances sur la zone rouge 23-23. On se tient tête et si Nieto trouve la faille avant la pause pour l’USDK, tout reste ouvert au repos 12-11. Lorsque Pierre Soudry inscrivait le but du 20-16, Dunkerque prenait la bonne tangente, mais rouge direct pour Lamon et retour en force des gardois à l’image du gardien Rémi Desbonnet. Egalisation de l’USAM à 23 partout et heureusement que William Annotel s’offrait le dernier arrêt du match pour éviter une bien mauvaise fin de soirée aux siens.

Montpellier reprend sa place sur le podium et clôture cette 18ème journée en s’imposant largement du côté d’Orléans contre Saran 37-20. Une accélération décisive en seconde période va mettre clairement le MHB à l’abri, malgré les efforts du promu qui n’a jamais baissé la tête. Le courage des Kocic, Anic, Drouhin (4 buts) et autres Acquevillo (6) n’a hélas pas suffit lorsque notamment un certain Vincent Gérard (14 arrêts) va s’offrir un festival au cours du second acte. De plus les Dolenec, Simonet (6 buts chacun) ou Porte (5) se régalent au sein de la défense adverse et c’est au terme d’un match à sens unique que les hommes de Patrice Canayer terminent haut la main. Ci-dessous, l’arrêt de la victoire pour Gervelas face à Sélestat :

Sébastien Ribstein pour Hand Day