Une nouvelle journée dont on peut tirer plusieurs enseignements avec un Fenix Toulouse qui tire vers le haut depuis plusieurs semaines, Montpellier tâtonne mais retrouve la victoire et la fin de saison sera difficile pour Cesson-Rennes même si la lutte au maintien reste ouverte avec Istres logiquement dominé à Paris. Enfin ne pas oublier la performance de l’USAM Nîmes qui a alterné contre Pontault mais reste dans ses objectifs et sur sa dynamique tout comme le Pays d’Aix qui enchaîne lui aussi dans la salle d’Ivry.

Handball-Nikola-Portner-MHB

En ce mercredi soir toutes les rencontres de la 19ème journée sur une seule soirée et deux affiches au menu chez nos confrères de beIN Sports. D’ailleurs première annonce sur leurs antennes avec le transfert de Baptiste Bonnefond vers Aix la saison prochaine. L’international tricolore va donc quitter Montpellier pour se relancer en Provence au sein du collectif dirigé par Jérôme Fernandez.

Dunkerque ouvrait le bal dans son stade de Flandres en recevant le MHB qui restait sur un revers à domicile devant Ivry (article précédent). Les Nordistes sont également depuis la reprise du championnat dans l’attente de résultats plus probants dirons mais comme le soulignait Patrick Cazal avant le match “chaque match est important et à nous de soigner le contenu”. Tout était dit et le match face aux montpelliérains fut assez fermé avec des gardiens qui assurent le spectacle et au repos tout était encore faisable (10-10). Au niveau du combat et de l’engagement ce match répond à nos attentes malgré le rouge en première période de Suholeznik (USDK) et de Gérard en seconde pour une sortie ratée. Malgré les sanctions, les exploits du portier Samir Bellahcene et les penaltys de Butto, les hommes de Patrice Canayer ne perdent pas leurs esprits dans une fin de match électrique. Melvyn Richardson (7 buts) une fois de plus monte au créneau, Nikola Portner (en photo) réalise les arrêts importants et Montpellier s’en sort aux forceps mais avec un état d’esprit vraiment intéressant devant des Dunkerquois vaillants malgré la défaite.

On enchaîne par un voyage un peu plus à l’ouest avec dans la toute nouvelle Glaz Arena, CessonRennes recevait le voisin Nantais devant les caméras de beIN et malgré un premier acte encourageant (16-17 MT), les Bretons du CRMHB ne peuvent hélas maintenir la cadence et le rythme face au H qui avec autorité prend les commandes pour ne plus rien lâcher (35-23 au final). Menant de 2 buts en première mi-temps, Cesson à l’image de Rudolf Faluvegi (5 buts) va s’essouffler dès le retour des vestiaires, encaisser un gros temps fort de la part des nantais et tout simplement courir au score. Le H par ses contres avec ses ailiers Balaguer et Rivera sans oublier le déménageur maison Nicolas Tournat (7) gère totalement son affaire et déroule jusqu’au gong. De quoi mettre les hommes de Thierry Anti dans les meilleures dispositions avant le quart de finale retour contre les Allemands de RheinNeckar Löwen ce week-end.

Certes les semaines qui s’annoncent et au vue du calendrier les choses peuvent vite basculer dans un sens comme dans l’autre mais l’USAM Nîmes ne gâche par les points en route et s’accroche toujours au 4ème rang avec 3 points de retard sur le podium. Dans son Parnasse, l’USAM remporte son opposition devant la lanterne rouge PontaultCombault (34-30) devant un adversaire qui n’a pas à rougir de sa prestation. Les Gardois sont restés vigilants avec Rémi Desbonnet et Elohim Prandi sans oublier Mohammad Sanad notamment lors du retour pontellois en seconde mi-temps (-1). Fort heureusement les hommes de Franck Maurice savent gérer ces temps forts et faibles pour finir avec l’essentiel et garder toujours un point d’avance sur Chambéry.

Handball-SRVHB-FenixToulouse-2018-2019

En parlant des Chambériens, le phare accueillait Tremblay en France et si au final la victoire résonnait dans les rangs des hommes d’Erick Mathé ce fut au sortir d’une partie hachée et un début de rencontre assez moyen (34-31). Il faut un Yann Genty vigilant et une attaque menée par Quentin Minel (9 buts) pour sonner la charge (18-14 MT) et passer le cran au dessus (34-26). Des dernières minutes qui sont à mettre au profit des Tremblaysiens qui réussissent une belle série pour revenir à 3 petits buts. Chambéry l’emporte mais devra simplement éviter ces moments de flottements dans le futur pour éviter de mauvaises surprises. Au chapitre des rencontres à sens unique, le PSG dans son antre de Coubertin le promu Istres qui entretient toujours la flamme d’un maintien en Lidl Starligue n’a pas eu son mot à dire dans la capitale (44-29). Menant logiquement les échanges, Paris se montre sérieux et sans pitié face aux Provençaux avec une large revue d’effectif et un Rodrigo Corrales en réussite dans sa cage.

Du suspense et des bons ingrédients pour une belle soirée qui se termine sur le même bilan avec les victoires à l’extérieur du Fenix Toulouse et du Pays d’Aix. La confirmation de la bonne santé des deux clubs et surtout des joueurs de la ville rose qui continuent leur remontée au classement après avoir été longtemps dans le costume du mauvais élève.

Les ambitions européennes du PAUC sont bien présentes et le collectif de Jérôme Fernandez est lui aussi dans une phase de confirmation au moment de revenir d’Ivry avec les points (25-23). Remis en scelle avec leur performance XXL du côté de Montpellier, les Ivryens et un Mate Sunjic (14 arrêts) vont tomber devant des Aixois qui malgré un gros retard à l’allumage (-5) reviennent en fin de mi-temps et repassent devant (+1). Le combat reste d’actualité en seconde période avec le PAUC qui prend ses quartiers (+4) avant la belle réaction de l’USI (-1), puis les toutes dernières minutes scellent l’issue finale en faveur des équipiers d’Aymeric Minne (8 buts). Un succès de 2 buts pour les hommes de Jérôme Fernandez qui restent bien placés pour accrocher le wagon de l’Europe.

Enfin le Fenix Toulouse aime surprendre et enchaîne dans le Var par une nouvelle victoire à son actif dans la salle de Saint-Raphaël (33-31). Cette fois encore le mental des joueurs de la ville rose va faire la différence après un handicap de 3 unités pour revenir en cours et rester parfaitement dans le coup (15-14 au repos). La recette porte toujours ses fruits avec un duel assez équilibré avant l’accélération du Fenix (26-21) et Yassine Idrissi qui se charge comme à son habitude de faire la différence de par ses arrêts. Raphaël Caucheteux (8) et le SRVHB recollent certes en fin de match mais partait de trop loin pour espérer voir Toulouse s’emmêler les pinceaux et manquer cette belle occasion de chercher de nouveaux points.

Retrouvez sur notre page facebook au lien ci-dessous, les photos de cette rencontre entre le SRVHB et Toulouse par notre envoyé sur place

https://www.facebook.com/pg/HandDay/photos/?tab=album&album_id=2235745023135373

 

Résultats :

 

  • Cesson-Rennes – Nantes 23-35 (MT : 16-17)
  • Saint-Raphaël – Fenix Toulouse 31-33 (MT : 14-15)
  • Dunkerque – Montpellier 22-23 (MT : 10-10)
  • USAM Nîmes – Pontault-Combault 34-30 (MT : 18-14)
  • Chambéry – Tremblay en France 34-31 (MT : 18-14)
  • Ivry – Pays d’Aix 23-25 (MT : 11-12)
  • Paris Saint-Germain – Istres 44-29 (MT : 22-16)

Sébastien Ribstein pour Hand Day