Le tenant du titre passe à la trappe et il n’y a pas eu d’exploit pour Montpellier chez le Vardar Skopje (27-33). De son côté le PSG qui n’avait plus rien à jouer avec la première place du groupe et la qualification en poche mais s’est attelé à finir proprement la phase groupe en dominant le Motor Zaporozhye (31-25).

Handball-Valentin-Porte-SRVHB-MHB-2018-2019

Le match piège par excellence pour Montpellier qui savait que son avenir se jouerait ce samedi dans la chaude ambiance de Skopje face au Vardar. Malheureusement les choses ne vont jamais aller dans le bons sens et rapidement amputé de Mohammed Soussi (rouge direct) et pris à la gorge (0-4 / 1-7), Montpellier va cravacher et devoir faire le dos rond pendant 60 minutes. Les hommes de Patrice Canayer vont partir au combat et tenter de contenir les assauts macédoniens avec en chef de file l’immense et futur parisien Dainis Kristopans (7 buts). Valentin Porte (6 buts) permet au MHB de réduire l’écart en de bien meilleures proportions (-3 au repos) et le ballon de l’égalisation (19-20) dans les mains de Melvyn Richardson (4) qui trouve le poteau du but macédonien. Le dernier espoir est passé sur cette occasion manquée et le Vardar enfonce le clou par son trio Kristopans / Kararic / Cupic et chercher sa place en 8ème (33-27).

Dans ce groupe, Barcelone perd la seconde mi-temps (10-13) mais avait pris ses distances en première et s’impose devant RheinNeckar Löwen (30-25). Le Meshkov Brest prend le dernier billet au nez et à la barbe de Montpellier en dominant les Suédois de Kristianstad (32-23). Veszprem d’une courte tête chez Kielce (36-35) qui voit Kentin Mahé (8 buts) et les Magyars finir dauphin des barcelonais.

https://www.facebook.com/pg/HandDay/photos/?tab=album&album_id=2192031934173349

Handball-Sander-Sagosen-PSG-ET-2018

Le Paris SaintGermain avait l’envie devant ses fidèles supporters de termine en beauté et avec la manière dans un match qui comptait certes pour du beurre enfin côté Zaporozhye il fallait des points avec la menace de Zagreb. Nedim Remili absent et c’est Luka Stepancic (9 buts) qui assure le show et les Parisiens virent en tête au moment de la pause syndicale (5-5 / 11-8 / 16-13). Raul Gonzalez envoi tout son banc sur le terrain de Coubertin et chacun répond parfaitement présent pour faire souffler les cadres (21-17 / 27-22 / 31-25 SF).

Szeged partage les points chez les Croates de Zagreb (26-26) et conservent la seconde place, Flensburg et Nantes (article au lien ci-dessous) se neutralisent eux aussi et une 3ème place pour l’écurie Germanique et la 4ème pour les Nantais qui héritent donc des Lions de Rhein-Neckar en 8èmes. Pour l’honneur les Danois de Skjern s’imposent sur leurs terres devant Celje (35-32). Enfin les deux qualifiés matchs éliminatoires qui s’invitent, à savoir les Portugais du Sporting Lisbonne vainqueurs du Dinamo Bucarest de l’ex cristolien Hugo Descat (32-31 / 27-26) et les Polonais du Wisla Plock qui éliminent les Danois de Silkeborg (22-26 / 27-20).

https://www.handday.fr/handball-ldc-masculine-2018-2019-j12-flensburg-nantes-se-neutralisent/

Les 8èmes de finale sont donc les suivants :

  • Sporting Lisbonne (Por) – Veszprem (Hon)
  • Wisla Plock (Pol) – Pick Szeged (Hon)
  • Zagreb (Cro) – Vardar Skopje (Mac)
  • Meshkov Brest (Bié) – Flensburg-Handewitt (All)
  • Motor Zaporozhye (Ukr) – Kielce (Pol)
  • Rhein-Neckar Löwen (All) – Nantes (Fra)

 

Les matchs aller se dérouleront les 23/24 mars prochain et retour prévu les 30/31 mars. Le Paris Saint-Germain et le FC Barcelone déjà qualifiés pour les quarts de finale vont pouvoir compter sur un repos supplémentaire et chercher leur place au prochain Final 4 de Cologne fin avril / début mai. Paris retrouvera le vainqueur de la confrontation entre Zaporozhye et Kielce enfin Barcelone tombera soit sur Rhein-Neckar ou Nantes.

Sébastien Ribstein pour Hand Day