Pour bien finir cette année dans cette compétition, Paris s’est attelé à faire bien et proprement le travail face à Skjern (38-28). Les Parisiens reprennent leur place de leader du groupe toujours devant le Pick Szeged.

Handball-Nedim-Remili-Adama-Keita-PSG

Une solide partition récitée par le champion de France qui recevait ce samedi les Danois de Skjern et avant de quitter temporairement cette compétition, le PSG repartira bien en 2019 toujours leader de son groupe (38-28). Il fallait composer sans l’arrière Kim Ekdahl du Rietz qui depuis les tribunes observait ses équipiers qui vont prendre ce match par le bon bout. Bien entendu, les Danois réagissent pour rester au contact avant de lâcher prise. Bien aidé par le show signé Thierry Omeyer très en forme devant ses supporters de Coubertin et qui assure le spectacle, l’équipe de la capitale creuse l’écart pour se diriger vers la pause sur ce +6 (19-13).

La domination parisienne sera bien plus flagrante en seconde période avec toujours ce cher Omeyer dans ses oeuvres et l’ex portier de l’équipe de France va tenir son rang pendant l’heure de jeu. Le match aller fut des plus indécis mais pour ce retour, l’histoire ne se répétait pas. Devant ce fut tout aussi abouti aussi bien individuellement que collectivement avec en finisseur Uwe Gensheimer (9 buts), Sander Sagosen (8) et Mikkel Hansen (4). Le Paris Saint-Germain garde sa constance et s’impose haut la main (+10) pour non seulement conserver sa première place et conserver 3 points d’avance sur son dauphin. De quoi passer les fêtes de fin d’année au chaud avant de repartir en campagne mais pas avant février 2019. Au programme pour Raul Gonzalez et ses hommes un déplacement vers…. Nantes ! Enfin selon plusieurs sources, Nikola Karabatic devrait somme toute vraisemblance, effectuer son grand retour à partir de mars prochain. 

Sébastien Ribstein pour Hand Day