Handball-Metz-Handball-joie-2018-2019

Enfin les Messines compostent leur billet direct pour Budapest et représenteront la France au Final 4 de cette ligue des champions féminine ! Une qualification face aux Roumaines du CSM Bucarest le même adversaire qui privait la saison passée les joueuses d’Emmanuel Mayonnade des demi-finales. Une belle revanche même si l’essentiel est surtout de préserver le joli pécule du match aller dans les Carpates et la qualification est acquise pour la plus grande joie du public et de tout un club.

60 minutes pour une première !

Dans des Arènes pleines (4 500 spectateurs), le décor était planté pour assister enfin à la première qualification de Metz pour un Final 4 qui fuyait les championnes de France depuis un certain temps. Encore pour cela, fallait-il assurer le match retour avec sérieux et se méfier de la réaction d’une formation de Bucarest qui n’avait plus rien à perdre et pouvant aborder ce quart de finale sans pression.

 

Du spectacle et une qualification au bout 

Rien d’alarmant au moment d’attaquer le sujet pour les Messines même si le jeu est en faveur des Roumaines qui prennent un break d’avance au sortir d’un gros travail défensif (5-3). Le temps de serrer les rangs, de voir la croate Ivana Kapitanovic réussir à mettre en échec les Lekic, Radicevic et autre Lazovic (7-7) et le travail de sape porte ses fruits et Bucarest ne trouve plus aussi facilement les ouvertures. Metz repasse en tête au repos (11-9) puis reste sur la spirale et s’attache à faire proprement les choses (17-14, 45’), tout en gardant à l’oeil un adversaire blessé mais qui n’a jamais abdiqué. La preuve avec une fin de match qui voit Bucarest pousser et malgré une qualification qui s’était envolé depuis un bout de temps, les joueuses des Carpates se battent. Méline Nocandy (6 buts) reste très en vue sur le flanc de l’attaque messine tout comme Orlane Kanor qui donne de sa personne et enfin Kapitanovic qui ferme la boutique pour offrir au public des Arènes une petite victoire (23-22) mais qui ouvre la porte de Bucarest aux championnes de France. Que du bonheur !

 

Retrouvez l’album de cette rencontre sur notre page facebook par l’objectif de Christophe Devoitine : 

https://www.facebook.com/pg/HandDay/photos/?tab=album&album_id=2261085027268039

 

Handball-Crina-Pintea-Gyor-2018-2019

 

Le point sur les qualifiés :

 

  • Metz (Fra) – CSM Bucarest (Rou) 23-22 (31-26)
  • Györ (Hon) – Odense (Dan) 33-21 (29-28)
  • Rostov (Rus) – Ferencvaros (Hon) 33-22 (26-29)
  • Kristiansand (Nor) – Buducnost (Mon) 25-18 (24-19)

 

Le champion en titre et une nouvelle fois grandissime favori sur ses terres sera bien de la partie avec la qualification sans encombre du géant Györ qui a tué tout suspense au retour face aux Danoises d’Odense. Les Russes de Rostov qui ont vu le retour surprise de la star Ana Vyakhireva seront elles aussi de la partie et la belle surprise nous vient de Norvège et de la présence de Kristiansand brillant vainqueur de Buducnost pourtant habitué du dernier carré de la compétition.   

Sébastien Ribstein pour Hand Day