Le second billet de ces demi-finales revient au pays hôte qui s’est défait du Portugal dans une rencontre électrique à souhait (27-25).

Handball-Slovenie-Portugal-demi-finale-Euro-2018

Difficile de savoir qui partait clairement favoris au vue de la prestation slovène depuis l’entame de son Euro et des portugais séduisants malgré un dernier couac en phase de groupe sans conséquence. Maintenant on sait au terme de 60 minutes d’un intense combat que la France ne prendra pas sa revanche sur le Portugal. La faute à une Slovénie dans une salle acquise à sa cause (3000 supporters bruyants et derrière leurs joueurs avec force) montre un visage guerrier et qui a raison du talent Lusitanien. Pourtant un long mano à mano s’engage dès le coup d’envoi (7-7) avec les ingrédients réunis pour accoucher temporairement sur une longueur d’avance au repos en faveur des portugais (15-14).

Les gardiens eux aussi s’illustrent dans ce duel qui va basculer doucement en faveur des plus volontaires qui s’avèrent être les équipiers de Novak (7 buts). Un break de 3 buts pour le pays hôte qui ravit son public avant le dernier rush par le duo Frade / Silva qui n’est pas loin de ramener leur pays à hauteur. Malheureusement les occasions vont être au rendez-vous pour chercher au moins l’égalisation et qui pouvaient mettre le doute dans la tête des Slaves sont manqués. La Slovénie gère ces dernières minutes pour finalement passer la case demi-finale sans encombre et préparer au mieux la grande finale face aux français (27-25). La France favorite de la finale ? Bonne question car les deux nations se sont donnés rendez-vous ce dimanche pour une joute qui pourrait être un piège pour les Bleuets tendus par l’organisateur de cet Euro. Seulement cette équipe de France est capable de tout et elle le prouve depuis le début alors faisons confiance aux Prandi, Kieffert, Poyet, Kempf et consort pour chercher l’or.

Sébastien Ribstein pour Hand Day