Une place pour finir sur le podium de cet Euro 2018 qui n’échappe pas aux Pays-Bas qui remportent la finale des déçus contre la Roumanie (24-20). Cette rencontre pour finir sur une bonne note et par une médaille va basculer en faveur des Bataves qui à l’envie remportent leur duel face à des Roumaines combatives mais qui orphelines de Cristina Neagu vont craquer et finir au 4ème rang sans pourtant avoir à rougir.

Handball-Pays-Bas-bronze-Euro-2018

Les deux nations vont clairement montrer de la fatigue et assez logiquement les pertes de balles vont se faire légions de chaque côté. Cela se ressent également au niveau des intentions de tirs et sur la finition mais permettant aux gardiennes (Wester et Dedu) d’assurer le show dans ce domaine. La première grosse accélération des Bataves (7-3, 17’) va mettre un bon coup sur la tête des Roumaines qui après la désillusion des demi-finales semblent accuser le coup. Au repos, ce sont bien Tess Wester et ses camarades oranges qui mènent tranquillement la danse (15-8) et vont maintenir l’écart (21-13, 45’). Sans forcément se montrer brillantes voir transcendantes, les Pays-Bas gardent les clés de cette finale et profitent toujours des approximations adverses. Il va pourtant bien y avoir une réaction en provenance des Carpates avec Ardean-Elisei meilleure marqueuse roumaine qui va remotiver ses équipières (19-22, 53’). Tout restait possible au niveau timing mais les Oranges ne vont pas lâcher leur affaire à l’image d’Estevana Polman pour permettre de monter sur le podium et repartir de la capitale française en bronze (24-20). Malgré ses soucis d’effectifs avec notamment l’absence de Nycke Groot dans ce dernier sprint, l’équipe Batave termine avec le sourire et la Roumanie peut bien entendu regretter de repartir sans rien mais lorsque l’on sait que cet Euro est l’annonce de la fin de carrière de Cristina Neagu, on peut se dire que l’essentiel est ailleurs…  

Roumanie – Pays-Bas 20-24. Mi-temps : 8-15. Arbitres : A.Vranes et M.Wenninger (AUTRICHE). Accor Hôtels Arena de Paris/Bercy. 13 145 spectateurs.

Roumanie – Dedu (10 arrêts dont 2) et Dumanska (3 arrêts) au but ; Geiger 2, Buceschi 2, Perianu 2, Laslo 2, Ardean-Elisei 6, Pintea 1, Zamfirescu 2 et Chiper 3. Entraîneur : Ambros Martin.

Pays-Bas – Duijndam et Wester (14 arrêts dont 1p) au but ; Van Der Heijden 1, Bont 1, Abbingh 4, Groot 5 dont 1p, Dulfer 1, Smits 1, Malestein 4 et Polman 7. Entraîneur : Helle Thomsen.

Sébastien Ribstein pour Hand Day