Une défaite mais l’essentiel avait été acquis par Saint-Raphaël sur ses terres et les varois poursuivent l’aventure, alors que Chambéry n’a pu refaire son retard sur les terres de Göppingen. Il y aura donc bien un club français pour le prochain Final 4 de cette coupe EHF. 

Handball-FAG-Chambery

Chambéry chute à Göppingen

Chambéry battu sur ses terres (27-30) par les allemands du Frisch Auf Göppingen au match, n’a pu réaliser l’exploit pour ce match retour et quitte donc la compétition au stade des quarts de finale (27-31). Force est de reconnaître que la tâche n’était pas la plus simple face au double tenant du titre et qui réalise cette saison le carton plein en coupe d’Europe et depuis un bon moment déjà (22 matchs sans défaite). Dans une EWS Arena en feu, les allemands démarrent très fort infligeant un 7-2 rédhibitoire. Les chambériens relèvent la tête et reviennent dans la partie avec Julien Meyer qui répond au gardien local, Queido Traoré et Fahrudin Melic trouvent les ouvertures (8-10, 18′) mais l’efficacité reste du coté du FAG. Les sanctions tombent dans cette rencontre qui tourne progressivement en faveur des germaniques (21-15) avant de voir Quentin Minel tout en puissance redonner un second souffle aux siens (27-29). Frustrés, agacés les nerfs des Savoyards lâchent en fin de rencontre, Pierre Paturel et Benjamin Gille voient tous les deux rouge en fin de match mais le mal était fait et victoire de Göppingen qui ne souffrait d’aucune contestation possible. Qualification du tenant du titre pour le Final 4 de Magdebourg aux côtés de Berlin, Magdebourg et Saint-Raphaël.

Handball-Xavier-Barachet-SRVHB

Saint-Raphaël alterne la performance mais sera de la partie 

Large vainqueurs dans le Var (+14), le SRVHB va s’amuser à se faire peur pour ce retour du côté de Granollers mais sans conséquence au final et c’est à Magdebourg que l’on retrouvera en mai prochain les hommes de Joël Da Silva. Au menu du dernier carré, ce sera contre une équipe Germanique avec la présence de 3 clubs de Bundesliga à ce stade la compétition dans ce Final 4. Une chose est certaine, les catalans de Granollers vont vendre chèrement leur peau et malgré le fossé suite au match aller va tout mettre en oeuvre pour tenter l’exploit. La preuve après un premier acte plutôt équilibré entre les deux formations (5-5, 7-7, 14-14) et un seul petit but de mieux pour les locaux au moment d’attaquer les 30 minutes suivantes (16-15, MT). Gros coup de chaud et des Varois qui évoluent souvent en infériorité numérique et des catalans qui jouent bien plus justes avec des contres qui se multiplient avec les Resina (9 buts), Canellas et autres Figueras à la finition. En un quart d’heure, Granollers prend les commandes et semble sur la bonne voie, même si les 14 buts donnaient un bon matelas aux Varois (25-20, 28-23, 36-28). Fort heureusement, Raphaël Caucheteux (5 buts) et ses camarades ne vont pas perdre leur sang froid et assurer cette qualification par quelques parades signées Demaille et des réalisations du duo Caucheteux/Karalek qui suffisent au bonheur de Saint-Raphaël qui s’incline de 10 buts mais l’essentiel est acquis et désormais il va falloir passer en mode « Allemagne » pour espérer décrocher le plus précieux des métaux en mai prochain.

Dorine Fontaine pour Hand Day