Handball-Alex-Tritta-Chambery-FAG

Abordant ce quart de finale de coupe EHF en tant qu’outsider, Chambéry n’avait rien perdre et au terme d’une rencontre disputée, les savoyards n’ont pu contenir l’expérimentée armada allemande de Göppingen pour s’incline au Phare de 3 longueurs (27-30).

Un sacré client pour les chambériens qui ont hérité de la coriace formation de Frisch Auf Göppingen comme adversaire à battre pour rejoindre le prochain Final 4. Mais les choses sont difficiles dès l’entame de match face au multiple vainqueur de cette épreuve, les jaunes et noirs se heurtent à la puissance allemande ne pouvant contenir la base arrière Sesum/Kneule/Schöngarth qui fait merveille (5-9, 12′). Un premier quart d’heure compliqué pour les Savoyards bien trop timorés en défense qui  laissent les équipiers de Zarko Sesum prendre clairement les commandes du phare (16-8 20′) notamment par Daniel Fontaine. Débordés de tous côté, le navire chambérien chavire, pris de vitesse sur les offensives percutantes de Jens Schöngarth (18-10), les exclusions temporaires pleuvent la défense prend également l’eau pour voir une solide formation du FAG imposer son rythme et son jeu au repos (19-11).

Handball-Zarko-Sesum-FAG

Néanmoins, le début de la seconde période prend un tout autre visage, le Phare se remet à espérer avec une défense plus mobile et plus agressive, Chambéry retrouve des couleurs et ses valeurs défensives. Les savoyards se lancent corps et âmes dans la bataille (15-19 35′),  Julien Meyer réalise les parades relançant les siens. Devant Alexandre Tritta, Quentin Minel et Fahrudin Melic à la barre tentent de remettre leur équipe dans le coup, sous la clameur des 3200 spectateurs ravis de cette réaction. Toutefois, les visiteurs certes moins performants, ne plient pas, toujours dans la course, ils profitent des quelques décisions arbitrales discutables pour maintenir l’écart par ce diable de Sesum (27-23). Au cours du money time, tout se joue sur des petits détails pour les allemands et il ne manque pas forcément grand chose mais malgré cette fin de match qui voyait Chambéry pousser, la défaite était au bout (-3).

Une rencontre qui laissera beaucoup d’amertume et de frustration côté savoyard au vue de cette première mi-temps totalement ratée. Maintenant, il reste une heure pour aller refaire ce retard en Allemagne et chercher le sésame pour entrevoir une place au Final 4 de Magdebourg mais ce sera un exploit pour les hommes de Laurent Busselier pour espérer passer ce stade de la compétition ! 

Au Phare de Chambéry, Dorine Fontaine pour Hand Day