L’espoir et la qualification reste d’actualité pour les Bisontines qui reviennent victorieuses de Krasnodar avec une victoire sur le fil mais qui fait du bien au moral (29-28). L’ESBF occupe en compagnie des russes la seconde place du groupe et jouera sa place en quart de finale le week-end prochain contre Viborg et surveillera de près le résultat de Krasnodar.

Handball-Besancon-Krasnodar-2018-2019

Battu lors du match aller dans le Doubs, Besançon prend une belle revanche chez les Russes de Krasnodar Kuban en ce dimanche après-midi. Un match indécis, intense dont le scénario final se termine fort heureusement en faveur des bisontines qui restent dans le coup pour décrocher une place en quart (29-28).

On s’observe puis Besançon déploie son jeu et autour d’une défense qui ferme les espaces, prend la tête (7-4). Les joueuses de Trefilov vont réagir et reserrer parfaitement les rangs et profiter du show signé Golub (9 buts) pour relancer la partie (12-12). Cette fois les deux formations ne se quittent plus et rentrent dos à dos vers les vestiaires (15-15). En seconde période, au tour des russes de profiter du talent de Golub et d’un gros temps fort qui se traduit par un +3. Il était écrit que l’issue finale allait se jouer sur des détails et mentalement il fallait également se montrer costaud. L’ESBF profite de l’entrée de Roxanne Frank pour retrouver son punch défensif et Frecon s’en va chercher l’égalisation puis va s’en suivre une guerre des nerfs jusqu’au gong final. Malgré plusieurs exclusions dans les rangs, les Bisontines ne craquent pas tout en tenant compte de l’ambiance mise dans les tribunes. Alice Lévêque trouve l’ouverture sans trembler et derrière aux forceps on ferme la boutique pour préserver ce +1.

La différence de buts particulière ne plaide pas en faveur des filles de Raphaëlle Tervel et Sandrine Delerce mais il fallait obligatoirement l’emporter pour ce voyage en Russie et le contrat est rempli. Donc la dernière journée sera capitale avec la venue des danoises de Viborg et une nouvelle fois, la victoire doit être au bout. Il va également falloir attendre le résultat de la rencontre entre les Norvégiennes de Larvik et Krasnodar.

Sébastien Ribstein pour Hand Day