Hand Day - Passionnément handball
Championnat du Monde Handball France 2017

Mercredi était synonyme de première journée de la CAN, avec au menu, quatre rencontres : Angola-Nigéria, Algérie-Cameroun, Egypte-Maroc et Gabon-Congo. Aucune surprise n’a eu lieu pour ce début de compétition, avec une équipe Angolaise qui a maîtrisé son sujet comme prévu contre le Nigéria, une équipe Algérienne qui n’a pas tremblé contre le Cameroun. Le champion d’Afrique en titre quant à lui n’a pas gagné avec autant de facilité que prévu face à des lions de l’atlas qui ont longtemps tenu la dragée haute aux Pharaons. Enfin le Gabon pays hôte, a su rentrer comme il le faut dans cette CAN.

Handball-Maroc-Egypte

Angola-Nigéria

Depuis 10 ans, l’Angola se place dans les tops nations du handball Africain et occupe toujours le dernier carré de chaque CAN. Il faudra donc encore compter sur les Angolais, qui ont fait une belle entrée dans la compétition en s’imposant avec autorité et maîtrise contre le Nigéria (29-16). Les Nigériens n’ont jamais su trouver de solutions afin de contrer les Antilopes noires, qui ont donné du fil à retordre aux super Aigles dès la première période (MT 13-5).

Algérie-Cameroun

Entrée en matière avec autorité pour le septuple champion d’Afrique face aux lions indomptables, qui se sont facilement imposés (31-23). Une équipe du Cameroun qui n’avait pas les armes pour battre une équipe Algérienne qui ne voulait pas manquer son entrée dans cette nouvelle édition du championnat d’Afrique et qui n’a vraisemblablement laissé aucune chance aux Camerounais, de poser leur jeu tout au long de cette rencontre.

Handball-Gabon-Congo

Egypte-Maroc

Le champion d’Afrique en titre s’est imposé face au Maroc mais cela n’a pas été aussi simple que prévu. Les coéquipiers du toulousain Yassine Idrissi ont montré que le Maroc n’était pas la pour faire de la figuration dans ce match et ont sorti leur arme face aux pharaons. Les lions de l’atlas n’étaient menés que de 2 buts à la mi-temps (15-17) et avaient réussi à résister au pressing établi par la bande du nîmois Mohamed Sanad. Des pertes de balles et des fautes ont eu raison des marocains qui voient les égyptiens s’envoler vers la victoire (33-28). Une belle prestation du pays du Maghreb qui promet d’être très intéressante face à l’Angola ce vendredi.

Gabon-Congo

Malgré une première période plutôt équilibrée entre les deux équipes (14-12), le Gabon qui accueille cette compétition met le turbo en seconde période et s’envole vers une victoire plutôt facile devant son public, venu les encourager. Les panthères du Gabon entraîné par le français, Jackson Richardson ont su serrer les rangs et contenir les efforts des Congolais, qui ont un peu perdu pied au cours des 15 dernières minutes (27-22).

Laila El Guif pour Hand Day