En cette période, un petit air de rentrée trotte dans toutes les têtes. Pour les amoureux du handball, le Chambéry Savoie Mont Blanc retrouvait le chemin du Phare dans le cadre de la coupe d’Europe après des vacances bien méritées.

Rapidement dans le bain pour une reprise en lice européenne en accueillant les néerlandais de Kras Volendam. Pas toujours facile d’effectuer sa reprise en commençant par un match européen, sortant d’une préparation intense, les organismes sont soumis à rude épreuve,  les automatismes pas encore là et le rythme de jeu difficile à trouver. Cependant dans leur chaudron enflammé, les savoyards ont livré une belle prestation en s’imposant 31 à 23.

Affichage de DSC_0086.JPG en cours...© Laurent Fontaine

Chambéry donne le coup d’envoi se heurtant d’entrée au portier néerlandais, le premier but est pour Volendam qui affiche toute sa détermination. Désireux d’intégrer ses nouvelles recrues le coach savoyard fait confiance à Romain Briffe pour assurer le poste de stratège, qui s’illustre très rapidement. La défense chambérienne se met en place à l’image de son grand patron Pierre Paturel, bien épaulé par Romain Briffe, un duo qui s’annonce prometteur ! Les jaunes et noirs prennent l’avantage, Fahrudin Melic (ex PSG) sur penalty réveille le phare et  Damir Bicanic fait le show par un magnifique tir à la hanche. La jeune garde néerlandaise résiste par son pivot, nécessitant un ajustement de la défense, mais les hommes d’Obrvan concentrés, bien rentrés dans leur match, lancent les offensives en alternant les nouvelles combinaisons vite avortées par les fautes intempestives des jeunes néerlandais un peu trop impulsifs. Un peu agacé par ce climat, sur une sortie hasardeuse Yann Genty écope d’un carton rouge à la 12′. Dans un phare sous le choc, le jeune Julien Meyer effectue sa rentrée en lice européenne, tout de suite dans le bain, le jeune alsacien réalise son premier arrêt à la 15′, ainsi qu’un merveilleux pastis et enchaîne en stoppant un penalty (13-9). Les chambériens séduisent, les nouvelles recrues se régalent portant le score à +4 au repos (15-11).

Cavalier seul chambérien

Affichage de DSC_0088.JPG en cours...
© Laurent Fontaine

Le retour des vestiaires va simplement tuer tous les espoirs néerlandais. Chambéry déroule son jeu, faisant cavalier seul (20-12, 37′) profitant des pertes de balles hollandaises visiblement en manque flagrant de solutions. Melvyn Richardson fait le show régalant le public par toutes ses prouesses, tantôt en contre attaque, puis sur penalty, mais aussi sur plusieurs tirs puissants en pleine lucarne. Volendam garde la tête hors de l’eau par son portier Woltersom qui réalise les arrêts sur des guerriers savoyards moins précis sur les 10 dernières minutes. Une fin de match moins aboutie, Chambéry ne réalise, certes pas une copie parfaite, mais s’impose largement prenant ainsi, une belle option avant le match retour en Hollande, samedi 10 septembre (31-23).

Au phare de Chambéry, Dorine Fontaine pour Hand’Day